Selon le média coréen The Bell, le Galaxy Note 9 ne comportera pas de lecteur d’empreintes sous l’écran, mais bien au dos. Comme pour le Galaxy Note 8 en son temps, Samsung aurait abandonné l’idée en cours de chemin.


Pour sa nouvelle phablette, le Galaxy Note 9, Samsung a visiblement décidé d’abandonner le capteur d’empreintes frontal placé sous l’écran pour le placer sur le dos du smartphone grand format, comme le rapporte le média coréen The Bell, qui s’appuie sur des sources proches de la production. Si cette information s’avère exacte, il s’agirait d’une nouvelle déception après que d’autres sources indiquaient que ce modèle était bien parti pour être le premier de la marque à profiter d’une telle intégration.

Ce sujet revient tout le temps sur le devant de la scène puisque Samsung avait également abandonné l’idée d’un capteur intégré sous l’écran pour le Galaxy Note 8, sorti en 2017 – et pour lequel nous déplorions son emplacement -, ainsi que pour le Galaxy S9, attendu au MWC, où il devrait être placé au centre au lieu d’être à côté du capteur photo.

Samsung ne compterait donc pas parmi les précurseurs du marché à intégrer le lecteur d’empreintes sous l’écran, contrairement au Chinois Vivo, en pôle position.