Acer avait présenté avant le Mobile World Congress l’un de ses terminaux phares pour l’année 2014. Pas de Liquid S mais une série E venant prendre la relève de l’excellent Liquid E2 sorti au premier semestre 2013. Nous avons pu découvrir plus précisément ce Liquid E3 prometteur.

Acer Liquid E3

Adieu les courbes souriantes des séries 2013, le Liquid E3 d’Acer adopte un design beaucoup plus sobre, un peu plus rectangulaire, mais aussi plus fin avec une épaisseur de 8,9 mm. Assez léger en main, il a surtout l’avantage de présenter un écran de 4,7 pouces pour une hauteur agrandie de seulement 2 mm… et un poids revu à la baisse de 6 grammes, pour un total de 134 grammes sur la balance. Sa définition a elle aussi été revue à la hausse, puisque du qHD on monte à de la HD 720p (1280 x 720 pixels). En main, ce Liquid E3 nous a laissé une bonne impression : des finitions solides, un écran aux angles de vision satisfaisants (dalle IPS oblige), un appareil fin (presque deux millièmetres de moins que le E2) et la présence du bouton Acer Rapid à son dos sont à porter à son crédit.

Acer Liquid E3

Le Liquid E3 sera décliné en version double-SIM.

Acer Liquid E3

Acer Liquid E3

Des améliorations, il y en a également en termes de photo. Assez moyen chez le Liquid E2, il passe à 13 millions de points chez le Liquid E3, qui s’offre au passage un autofocus rapide (0,3 seconde). Nous l’avons testé sur le stand de la marque : de fait, c’est assez rapide, et on appréciera la possibilité de choisir le point d’exposition comme on choisit celui du focus. Ne vous attendez pas à des résultats exceptionnels – le E3 reste un smartphone à 199 euros – mais à des photographies très convenables, et surtout meilleures que sur un E2. La fonction Bright Magic a d’ailleurs été ajoutée. Les capteurs d’Acer étant souvent à la peine dans les situations de basse luminosité, celle-ci permet de prendre des photos de 5 mégapixels où les petits pixels responsables du bruit numérique (rouges ou bleus) sont remplacés grâce à un lissage. On en perd en détails, mais les clichés deviennent du moins exploitables (cf. photographie ci-dessous).

Bright Magic

A gauche, une photographie standard, et à droite, la même en version Bright Magic

À l’avant du smartphone, vous remarquerez la présence d’un flash : un peu ovni en son genre, le Liquid E3 autorise la capture de selfies correctement éclairés. Un gros regret, le capteur qu’il accompagne ne dépasse pas les 2 mégapixels. L’intégration d’un capteur un peu plus grand était visiblement complexe dans l’appareil pour qui voulait en conserver la finesse.

 

L’arrivée de l’interface Liquid UI

Un point sur l’interface du Liquid E3. Comme tous les prochains smartphones d’Acer, il embarquera la Liquid UI développée par la marque. On y trouvera des icônes un peu plus flat et une fonction LiveScreen (de quoi partager en temps réel des captures d’écran sur lesquels on peut écrire ou dessiner…) malheureusement encore réservée aux appareils Acer. Des Float Apps sont accessibles dans le multitâche, avec une sélection d’applications (notes, calculatrice…) à afficher par-dessus les autres applications, à la manière de ce que fait par exemple LG avec ses QSlide Apps.

Acer Liquid E3

L’émulation des boutons de contrôle, assez intéressante, permet d’afficher une mini-barre déplaçable dans l’écran, sur laquelle on retrouve la touche Home, Retour, multitâche, etc. : une manière de profiter à une main d’un smartphone à grand écran.

Acer Liquid E3

Une fonctionnalité m’a semblé particulièrement pratique : la possibilité de passer en « Mute » des notifications. Expliquons-nous : vous avez reçu un premier SMS d’un contact pendant une réunion, et vous savez que le spam vous guette. Il suffit de cliquer sur un bouton « silencieux » à côté de la notification dans la barre afin de désactiver la réception des notifications du même type (à désactiver ensuite au même endroit) ; cela fonctionne évidemment pour tout type d’applications. Toujours sur l’interface, on remarquera un écran de verrouillage où sont désormais intégrés les raccourcis habituels des applications présentes en bas de l’écran d’accueil, pour un accès rapide, mais aussi le Quick Mode inauguré sur le Liquid Z3 (mode simplifié).

Ecran de verrouillage

Pour le reste, le Liquid Z3 embarque un processeur MediaTek MT7598 quadricœur à 1,2 GHz, de 1 Go de RAM et de 4 Go de stockage avec un port micro-SD. Il dispose d’une batterie de 2000 mAh, comme le Liquid E2. Autant dire que pour Acer, il s’agira d’optimiser son appareil, malgré son écran désormais HD, pour qu’il puisse égaler les performances de son prédécesseur en termes d’autonomie. Pour le retrouver dans le commerce, comptez sur la première semaine d’avril 2014. À 199 euros, il est malheureusement dépourvu de connectivité 4G, qui aurait augmenté son prix de quelques dizaines d’euros. Il est toutefois compatible avec la H+ à 42 Mbps.