Et si Acer nous préparait lui aussi un bracelet connecté ? Lui aussi, car, depuis le début de l’année, rares sont les marques qui n’ont pas annoncé travailler sur ce type d’appareils, voire commercialisent déjà des accessoires de cet ordre. Acer pourrait fort rejoindre la danse d’ici demain, date de sa conférence menée à New York.

Acer

Entre Android Wear qui se précise de plus en plus, quelques semaines après son annonce et surtout moins de deux mois avant la présentation des premiers terminaux l’embarquant (les montres LG G Watch et Motorola Moto 360), la vogue des montres connectées ne fait que s’amplifier. Certains choisissent la voie des bracelets compagnons pour smartphones, à l’image des Samsung Gear, d’autres préfèrent s’orienter purement fitness, auquel cas Android Wear n’est pas forcément nécessaire.

Pour le cas d’Acer, les objets connectés sont loin de l’image que livre habituellement la firme taïwanaise. De fait, elle propose essentiellement des smartphones et des tablettes, le tout assorti de services maison tel que du cloud, notamment. Mais après quelques bribes de projets dévoilées en début d’année, des « informations » tout droit en provenance de médias chinois, qui indiquent s’appuyer sur des sources tout aussi peu identifiées, penchent pour le lancement d’un bracelet connecté estampillé Acer. Dans la mesure où l’invitation envoyée à la presse fin mars dernier pour une conférence organisée demain à New York indiquait un laconique « Touch, More connected » (Tactile, Plus connecté), l’affaire mérite qu’on y prête au moins un peu d’attention.

La marque ne se lancerait pas directement dans un produit démesurément perfectionné, puisqu’il s’agirait avant tout d’un tracker d’activité doté toutefois d’un petit écran permettant de consulter les données de l’utilisateur. On pense plutôt à un écran monochrome à la Withings qu’à un AMOLED intégré à un bracelet Gear Fit. Parmi la foules de bracelets qui encombrent les listings des revendeurs, comment Acer se démarquerait-il ? Le China Post croit savoir que « le bracelet fitness serait lancé en partenariat avec des hôpitaux locaux et avec des salles de sport car Acer cherche à construire un écosystème autour de son prêt-à-porter connecté« . Autant dire que de tels partenariats prenant du temps à être conclus dans toutes les zones de commercialisation, certains marchés disposeraient de moins de privilèges que d’autres. Rendez-vous à partir de demain pour en savoir plus!