En septembre dernier, à l’occasion de l’IFA 2015, Acer étendait sa gamme Predator dédiée aux gamers avec de nouveaux produits mobiles, le Predator 6 et la Predator 8. Si la tablette est désormais disponible (lire notre test), le smartphone en revanche est resté dans l’ombre, mais pourquoi ?

Acer Predator 6

Même si cela écorche la sensibilité de certains gamers, le jeu vidéo ne s’arrête désormais plus aux ordinateurs et aux consoles pour s’inviter de plus en plus sur nos mobiles. Smartphones et tablettes accueillent chaque jour de nombreux titres inédits capables pour certains de rivaliser avec les grandes productions. Depuis le voyage contemplatif de Monument Valley au véritable MOBA pensé pour la compétition (Vain Glory) en passant par les jeux multiplateformes comme LEGO Jurassic World, les expériences sont nombreuses, et il n’est donc pas incohérent de voir des appareils miser avant tout sur cela. C’est ce qu’a tenté Acer avec sa gamme Predator.

Des produits pensés pour les gamers

En septembre dernier, Acer dévoilait les Predator 6 et 8, un smartphone et une tablette particulièrement orientés vers un public de joueurs. Design agressif, performances élevées et haut-parleurs en façade sont autant d’éléments pour attirer une certaine frange des utilisateurs. Pour diverses raisons (et notamment une batterie trop légère), la Predator 8 n’a pas vraiment marqué les esprits, ce qui semble avoir fait réfléchir la marque qui a mis de côté son smartphone pour le moment afin qu’il revienne plus fort que jamais.

Une version boostée en préparation

Lors du show Next At Acer qui s’est déroulé à New York la semaine dernière, nous avons eu l’occasion de rencontrer un des représentants français de la marque et de discuter avec lui de l’avenir du Predator 6. Selon le porte-parole officiel d’Acer, le smartphone pour gamers est actuellement repensé de A à Z afin de revenir sur le marché, ou plutôt pour y faire sa première entrée.

Du côté des caractéristiques techniques, c’est encore flou, mais le Predator 6 devrait finalement posséder un écran 2K au lieu du Full HD originellement annoncé, un processeur plus puissant que le X20 (mais toujours de chez MediaTek), ainsi qu’une batterie de 4000 mAh, plus imposante que prévu. Le but est de sortir avec des composants à jour, et ainsi pouvoir rivaliser avec les smartphones les plus haut de gamme actuellement disponibles sur le marché. C’est bien connu, les gamers veulent le meilleur !

La killer-feature obligatoire

Mais qu’est-ce qui transforme réellement un smartphone traditionnel en smartphone pour joueurs ? De bonnes performances ne suffisent pas et pour plaire aux joueurs il faut également que la partie software tienne la route. Pour cela, Acer nous a avoué travailler pour apporter une plus-value de taille aux joueurs. « Cela ne sert à rien d’avoir un téléphone pensé pour le jeu si c’est pour rester cantonné à Candy Crush », nous avoue-t-on avant d’ajouter : « si l’on veut tenir tête à des Galaxy S7 ou iPhone 6s, il faut se différencier ».

Nous n’en saurons pas plus pour le moment, mais il semblerait donc qu’Acer prévoie d’apporter avec son smartphone un écosystème capable de rivaliser avec les consoles, à l’instar de ce que peut proposer par exemple NVIDIA sur sa Shield TV qui peut faire tourner des titres tels que Tomb Raider (sorti en 2013 sur PC et consoles de salon) ou Metal Gear Rising Revengeance. La différence étant bien sûr qu’il s’agit ici d’un smartphone, dont la consommation d’énergie devra être regardée avec beaucoup plus d’attention que sur un appareil destiné à rester branché au secteur.