Amazon vient de dévoiler Echo, un objet connecté à installer au cœur de la maison et destiné à répondre à toutes les questions et demandes des membres du foyer.

amazon echo

Amazon n’a pas été découragé par l’échec du Fire Phone. Le célèbre marchand américain a profité de la nuit pour annoncer, par surprise, un nouvel objet connecté : Echo. Il s’agit d’un cylindre noir vertical qui écoute les utilisateurs et répond à leurs questions ou demandes dès que l’on commence à une phrase par « Alexa ». Amazon le présente comme un assistant vocal similaire à Google Now ou Siri, mais cette fois-ci parfaitement intégré au sein d’une maison et capable de répondre à plusieurs personnes.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Si l’on en croit le site officiel, Amazon Echo se pose dans une pièce et attend qu’on l’interpelle. Il (ou elle, puisqu’il semble qu’il n’y ait qu’une voix féminine) est capable de diffuser de la musique, d’enclencher des alarmes, de répondre à des questions (Alexa semble très forte quand il s’agit d’épeler des mots), de consulter Wikipedia, ou encore de diffuser des flashs d’infos. Amazon insiste sur la qualité des composants et du matériel qui compose son assistant, puisqu’il indique que Echo peut entendre un utilisateur de loin et de n’importe où grâce à ses 7 micros et même avec un bruit de fond important, comme de la musique. Le tout se connecte au Wi-Fi de la maison et se configure avec une application Android, iOS ou Fire OS.

amazon echo 2

Amazon Echo n’est commercialisé pour le moment qu’aux États-Unis et ne s’acquiert pour le moment que sur invitation. Pour être invité, il faut tout d’abord s’inscrire sur le site officiel puis attendre de recevoir un email pour être autorisé à l’acheter. Echo coûte 199 dollars (environ 160 euros) mais voit son prix baisser de 100 dollars si l’on est un client Premium. Il faut également noter que Echo ne connaît pas encore le français et qu’Amazon n’a pas encore parlé d’une potentielle version française. Contrairement au Fire Phone, le marchand américain teste son produit à petite échelle afin d’éviter un nouvel écueil.