Apple vient de mettre en ligne un formulaire permettant de se désinscrire complètement des iMessages. Les SMS perdus ne devraient plus perdurer.

iphone imessage

Apple vient enfin de permettre aux anciens utilisateurs d’iPhone de se débarrasser une fois pour toutes et de façon automatisée de iMessage. Pour rappel, quand deux utilisateurs d’iPhone communiquent par SMS, iOS fait en sorte d’envoyer non pas des SMS mais des iMessages, des messages passant par une messagerie intégrée à l’OS de l’iPhone. Pour cela, iOS repère et sait quand un message est envoyé d’un iPhone a un autre iPhone. Pratique dans le cas où les utilisateurs possèdent un forfait avec un nombre de SMS limité puisque tout cela passe par le réseau data ou Wi-Fi. Il y a avait toutefois une faille importante dans ce système : lorsqu’un utilisateur abandonnait son iPhone pour passer sur un autre smartphone équipé d’Android ou de tout autre OS mobile, certains SMS envoyés par ses contacts qui possèdent encore des iPhone n’arrivaient jamais. Et pour cause, l’iPhone de l’expéditeur considérait que le message envoyé allait sur un autre iPhone et utilisait donc encore des iMessages. iMessages que les autres OS Mobiles ne peuvent pas recevoir…

imessage

Jusqu’à présent il n’y avait pas de solutions simples pour contourner le problème. Les anciens utilisateurs d’iPhone devaient soit désactiver iMessage sur leur iPhone avant de passer sur un autre smartphone, soit contacter le service client d’Apple pour demander à se désinscrire du service. Des démarches fastidieuses, donc. Apple vient toutefois de corriger ce problème en mettant en ligne un formulaire automatisé pour se désinscrire de son propre service de messagerie. Ce dernier se retrouve à cette adresse. Intégralement en anglais pour le moment, il nécessite simplement d’entrer son numéro de téléphone, puis d’entrer un code envoyé ensuite par SMS pour que son numéro de téléphone soit définitivement rayé de la base de données des serveurs d’Apple. Une fois fait, l’utilisateur pourra enfin recevoir tous les SMS de ses contacts. Le prix de la liberté.