Un contrat à plusieurs milliards de dollars viendrait tout juste d’être conclu entre Apple, LG et Samsung. Le géant coréen fournirait en effet les puces de LPDDR4 pour les futurs smartphones d’Apple et LG.

Samsung LPDDR4

Décidément, Apple a du mal à s’éloigner de Samsung. D’après des sources proches du dossier et citées par le Korea Times, le géant coréen ne fournirait pas seulement les prochaines puces A9 destinée à la prochaine génération d’iPhones, mais aussi les puces de mémoire vive LPDDR4 qui y seraient couplées. Apple ne serait d’ailleurs pas le seul constructeur à se tourner vers Samsung pour se fournir en DRAM puisque LG Electronics aurait également conclu un accord avec son voisin concernant le LG G4 qui devrait être annoncé dans quelques semaines. Ces deux accords, s’ils sont vérifiés, se chiffreraient à plusieurs milliards de dollars et conforteraient les bonnes prévisions pour la branche semi-conducteurs de Samsung.

La source du journal explique clairement que « l’accord prévoit que Samsung fournisse l’intégralité des puces DRAM du LG G4, qui sera dévoilé en avril, et qu’il fournira également au moins la moitié des puces dont Apple a besoin pour son nouvel iPhone 6S ». Il ajoute d’ailleurs qu’Apple pourrait « en demander encore plus à son concurrent coréen selon la situation ».

Samsung a débuté la production de masse de ces puces il y a quelques mois. Gravées en 20nm, ces puces sont donc moins gourmandes en énergie, passant de 1,2 à 1,1 V, et affichant des performances 50 % plus élevées que la plus rapide des mémoires LPDDR3.