Apple présente aujourd’hui la nouvelle version de son assistant personnel. Proactive vise ainsi à délivrer des informations pertinentes en fonction du contexte… et des conversations du mobinaute.

iOS  9

Le fameux « Proactive », qui fait l’objet de rumeurs depuis quelques semaines, est bel et bien intégré à iOS9. La nouvelle version d’iOS, le système d’exploitation animant les produits mobiles d’Apple, met l’accent sur la capacité du système à réagir aux besoins de l’utilisateur. L’équipe d’Apple en détaille aujourd’hui le fonctionnement à l’occasion de la keynote inaugurale de sa conférence WWDC, organisée à San Francisco.

Tandis que la fonction de recherche d’iOS est traditionnellement matérialisée d’une simple barre de recherche accessible, iOS 9 affichera sur le panneau d’accueil situé à gauche une série d’applications recommandées, en fonction du moment de la journée. Une fonctionnalité incluse à « Spotlight » particulièrement utile, que certains launchers (Aviate, par exemple) ou des widgets de constructeurs (HTC avec Sense 7) proposent également.

spotlight

Plus qu’à des développeurs tiers, Apple s’adresse aujourd’hui à Google Now. Le mot « cartes » a été prononcé et, entre amélioration de Siri et capacité à piocher dans les informations personnelles de l’utilisateur, on sent la volonté de la Pomme d’apporter une concurrence de poids à l’assistant de Google Now. D’après les démonstrations organisées sur la scène du Moscone Center, l’OS sera ainsi capable d’inscrire automatiquement dans l’agenda de l’utilisateur des rendez-vous mentionnés dans des emails. Dans la même veine, il pourra suggérer l’identité d’un contact appelant qui ne serait pas enregistré dans le carnet de contacts en s’appuyant sur les signatures aperçues dans les emails.

L’automatisation des actions et les suggestions personnalisées s’accompagnent d’amélioration du côté de Siri, l’assistante vocale d’Apple. Comme ses concurrents, de plus en plus nombreux depuis l’arrivée de Cortana chez Windows, qui mise sur le langage naturel et le machine learning, Siri sera capable de mieux s’adapter le contexte. Elle serait ainsi capable de rappeler à l’utilisateur de faire « plus tard dans la journée » une action qui lui aurait été demandée par SMS : une combinaison de compréhension contextuelle et de géolocalisation bienvenue, mais pas tout à fait nouvelle. On retrouve ainsi chez la concurrence des commandes de type « rappelle-moi de faire telle action quand je serai à la maison » ou « quand je serai au travail ».

Quoi qu’il en soit, Apple met largement en avant la sécurité des données de ses utilisateurs. Il insiste notamment sur l’anonymat des informations utilisées, sur leur absence de stockage sur des serveurs et assure que l’Apple ID des mobinautes ne sera pas pris en compte. Tout cela, évidemment, à la sortie d’iOS 9, soit à l’automne prochain.