Kantar World Panel, l’entreprise de recherches marketing, a publié une étude sur les habitudes de renouvellement des smartphones à l’occasion de la sortie des nouveaux iPhone. Une étude dans laquelle on apprend qu’un mobile BlackBerry est gardé plus longtemps que les autres aux États-Unis.

Clavier du BlackBerry Classic

Kantar World Panel, qui propose régulièrement des études portant sur le monde du mobile, a publié des chiffres sur le remplacement des smartphones. Si l’étude interroge sur les opportunités de remplacement de l’iPhone 6 par l’iPhone 6s, elle renseigne aussi sur d’autres marques, et c’en est une que l’on n’attendait pas qui figure en tête du classement des smartphones les moins remplacés. Il s’agit des mobiles BlackBerry, remplacés aux États-Unis seulement au bout de 32 mois alors que la moyenne générale se situe à 22 mois. Les utilisateurs d’iPhone ont également tendance à garder leurs mobiles assez longtemps puisque la moyenne de remplacement se situe pour eux à 25 mois. À l’inverse, les fans de Samsung ont plus souvent tendance à changer de mobile, tous les 18 mois en moyenne. C’est aussi le cas des possesseurs de Microsoft Lumia, qui ont le cycle le plus court avec seulement 16 mois au compteur.

iPhone 6S

Malgré une durée de renouvellement plus longue chez Apple que chez certains de ses concurrents, le taux de réinvestissement dans la marque, et pour le dernier modèle notamment, est assez élevé. Kantar explique que depuis septembre 2014, 32 % des utilisateurs d’iPhone aux États-Unis ont remplacé leur mobile. Et parmi eux, 47 % l’ont remplacé par un iPhone 6, et 16 % par un iPhone 6 Plus. Un chiffre qui a d’ailleurs tendance a grossir puisque sur la période de septembre 2013 à juillet 2014, ils n’avaient été que 22 % à remplacer leur iPhone, dont 44 % pour l’iPhone 5s, et 17 % par l’iPhone 5c.

Kantar effectue également une comparaison avec les ventes de Galaxy S6, mais on la prendra avec du recul puisqu’elle ne s’étale que sur la période d’avril à juillet 2015, après le lancement des S6 et S6 edge. Il est indiqué que durant cette période, seuls 9 % des consommateurs Samsung ont renouvelé leur mobile, dont 10 % l’ayant changé pour un Galaxy S6 et 4 % par un Galaxy S6 edge. Chez les utilisateurs des mobiles du Coréen, comme assez régulièrement sur la plateforme Android, les consommateurs semblent s’être rabattus vers les anciens modèles qui baissent de prix après le lancement d’un nouveau produit. Ainsi, déjà 18 % des ventes du Samsung Galaxy S5 ont été effectuées après le lancement du Galaxy S6. À noter que ce phénomène existe aussi chez Apple aux États-Unis, où 32 % des ventes de 5s ont été faites après septembre 2014.

Galaxy S5 Mini

Le marché chinois, auquel s’est aussi intéressé Kantar, est en revanche bien différent, et le classement est totalement chamboulé. Là-bas, le cycle de remplacement des Microsoft Lumia est de 39 mois, ce qui est énorme, tandis que les iPhone doivent se contenter de 18 mois. Intéressant aussi : les mobiles Xiaomi sont là-bas remplacés tous les 12 mois, les utilisateurs se laissant certainement plus facilement tenter par les nouveaux modèles grâce aux prix attractifs.