Surprise, Apple commercialise depuis aujourd’hui une coque d’un genre nouveau pour elle. Sa Smart Battery Case vient apporter une batterie supplémentaire à ses iPhone, au détriment de leur allure. Le point crucial que constitue l’autonomie semble avoir eu raison du bon goût chez la Pomme.

apple-battery-case

Ce n’est pas une nouveauté, toutes marques confondues. L’autonomie, matérialisée à la fois par la capacité de la batterie du smartphone, mais aussi par son optimisation logicielle, fait partie des critères déterminants dans l’achat d’un smartphone. Une étude publiée par le cabinet IDC l’an dernier témoignait d’ailleurs de l’importance de ce critère : pour 56 % des utilisateurs Android, c’était un facteur de choix important. Chez Apple, la notion était également numéro 1, et mise en exergue par 49 % des acheteurs de terminaux iOS. Chez les deux OS, on remarquera d’ailleurs que la notion de poids et de taille n’était privilégiée que par 25 % des interrogés achetant des appareils Android, et 21 % de leurs comparses préférant iOS.

 

La finesse, ennemie de l’autonomie ?

C’est tout le problème rencontré par Apple qui, d’iPhone en iPhone, mise de plus en plus sur la finesse de ses téléphones. 6,9 mm pour l’iPhone 6 et 7,1 mm pour l’iPhone 6s : les terminaux d’Apple comptent parmi les plus fins du marché, si l’on excepte quelques tentatives sous Android. Si bien que de récentes rumeurs prophétisaient déjà, il y a quelques jours, la sortie d’un iPhone 7 dépourvu de cette prise Jack 3,5 mm qui impose à elle seule de conserver une certaine épaisseur, quitte à en perdre le confort de la prise en main. Une rumeur qui patientera quelques mois encore avant de se vérifier, mais à laquelle succède aujourd’hui un fait tangible : le lancement d’une coque pour iPhone 6/6s abritant une batterie additionnelle, conçue logiquement pour pallier l’étroitesse des batteries de ces téléphones.

iphone-finesse

Cette Smart Battery Case, facturée la bagatelle de 119 euros, vient seconder les batteries de 1810 ou 1715 mAh des iPhone 6 et 6s, leur apportant « une autonomie pouvant atteindre 25 heures de conversation et 18 heures de navigation sur Internet en 4G LTE, ainsi que d’une lecture audio et vidéo prolongée ». D’après The Verge, il faut compter sur une capacité de 1877 mAh que la Pomme n’indique pas sur son site marchand. Une imprécision volontaire chez Apple, qui évite généralement de détailler l’intégralité des caractéristiques de ses produits, et qui se traduit aussi par l’absence d’une donnée pourtant importante : l’épaisseur de la coque ainsi proposée.

 

Une première coque-batterie

Le renflement que montre cette coque est probablement le point le plus embarrassant de cet accessoire qui, après tout, ne vient qu’offrir une alternative (chère, très chère) aux accessoires fournis par des constructeurs tiers, pour la moitié de son prix. Alors que la Pomme mise sur un design irréprochable, on ne peut qu’interpréter la sortie de cet accessoire comme un aveu de faiblesse et concernant l’autonomie de ses téléphones, et comme un abandon de la notion d’élégance qui lui est pourtant habituellement chère. C’est d’autant plus dommage que ce goût a fait des émules dans le monde d’Android, ce qui n’était pas pour nous déplaire. En témoigne ce HTC One A9 qui, en dépit de son manque d’originalité, a su nous séduire.

Aux propriétaires d’iPhone cherchant à gagner un peu d’autonomie sur leur smartphone, on ne pourra que conseiller de se tourner vers des coques conçues par des tiers (sans renflement disgracieux, mais simplement épaisses), ou tout simplement vers des batteries externes, qui permettent souvent de bénéficier d’environ 10 000 mAh à peu de frais (moins de 20 euros). Les plus radicaux peuvent évidemment s’orienter vers le monde d’Android, qui recèle quelques mobiles à l’autonomie survitaminée, comme le relève notre récent classement.