Les parts de marché d’Android sont en baisse par rapport aux autres OS mobiles si l’on en croit les données du cabinet d’analyse Kantar WorldPanel qui couvrent les trois derniers mois. Une mauvaise nouvelle puisque c’était déjà le cas lors pour les trois mois précédents.

Kantar iOS Android Windows aout sept octo

En octobre dernier, Kantar avait publié les résultats de l’analyse des parts de marché des systèmes d’exploitation mobiles (Android, iOS et Windows) sur une période de trois mois se finissant en août. Android était alors en perte de vitesse en Europe par rapport à la même période de l’année passée. A contrario, iOS et Windows étaient en hausse. Pour la période qui s’étale du mois d’août au mois d’octobre, les choses ont un peu changé.

 

Une baisse, et une hausse pour Android

Par rapport à la même période l’année dernière, les parts de marché d’Android ont légèrement augmenté, passant de 69,3 à 70,9 % en Europe. En revanche, par rapport au dernier rapport du cabinet d’analyse, on note une baisse puisque les parts de marché avaient atteint 72,2 % pour Android. À l’inverse, iOS s’en tire bien avec une perte de 0,6 point par rapport à l’année dernière, mais une hausse de pratiquement 4 points par rapport aux chiffres d’octobre. Par rapport à l’année dernière, Windows perd également 0,6 point de parts de marché, on note une hausse de 3,3 points par rapport au précédent rapport.

 

Une Europe hétérogène

Les parts de marché des OS mobiles ne sont absolument pas identiques à l’intérieur de l’Europe. Android est affiche une part de marché de 52,6% en Grande-Bretagne contre 88,2% en Espagne. Dans le monde, c’est au Japon qu’Android s’en sort le moins bien avec seulement 48,9 % de parts de marché contre 46,8 % pour iOS, soit une part de marché plus importante pour la marque à la pomme qu’aux États-Unis.

 

La guerre des constructeurs

Au niveau des constructeurs, Kantar précise que leurs parts de marché dépendent fortement du pays. On note par exemple la première place de Huawei en Italie et en Espagne alors que c’est Samsung qui détient cette place en France. En Grande-Bretagne, Samsung et LG ont réussis une belle percée, remettant en cause la place d’iOS sur la dernière enquête.

Enfin, on devrait retrouver de nombreux smartphones sous le sapin puisque 14 % des Européens souhaitent renouveler leur terminal d’ici 3 mois. 25 % souhaiteraient se tourner vers Apple contre 38 % vers Samsung. 79 % des possesseurs d’Apple souhaiteraient rester fidèles à la marque contre 62 % pour les clients de Samsung.

Si vous désirez plus de détails sur les chiffres, vous pouvez utiliser le module ci-dessous.