Depuis l’iPhone 5S en 2013, Apple utilise du cristal de saphir pour protéger l’objectif de son iPhone. Les propriétés de ce matériau permettent de lutter efficacement contre les problèmes de rayures, ce qui le rend particulièrement prisé dans le domaine de l’horlogerie. Malgré tout, les utilisateurs d’iPhone se plaignent régulièrement d’avoir un module arrière qui se raye trop facilement. Un YouTuber a enquêté et propose un début de réponse.

534a1720

Le saphir synthétique est plus résistant que le Gorilla Glass

Apple ne travaille pas avec Corning (Gorilla Glass). Ils ont néanmoins investi 578 millions de dollars en 2013 dans la production de saphir synthétique. Aujourd’hui, Apple utilise ce matériau pour l’objectif ou le bouton d’accueil de ses produits, et possiblement prochainement pour ses écrans.

Ses propriétés sont plutôt intéressantes : le saphir synthétique est 1,56 fois plus dense que le verre alumino-silicaté (Gorilla Glass de Corning), 3,98 g/cm³ contre 2,54 g/cm³, mais il possède un indice de réfraction légèrement supérieur. Ce n’est pas tout, la ténacité du saphir synthétique est quatre fois supérieure à celle du Gorilla Glass, ce qui veut dire qu’il peut résister à des chocs quatre fois plus importants avant de casser.

Conclusion : le saphir laisse donc passer moins de lumière, mais il est plus résistant. Vous aurez donc compris pourquoi Apple investit autant d’argent dans ce matériau : en maîtrisant les moyens de production, Apple s’assure une exclusivité durable.

Pourquoi l’objectif de l’iPhone se raye-t-il malgré tout si vite ?

Sur YouTube, l’iPhone 7 est soumis à de très nombreux tests. Le YouTuber JerryRigEverything a utilisé des pointes de différentes duretés pour tester les limites du cristal de saphir d’Apple. Il n’a pas limité ses tests à l’iPhone 7, il a également comparé l’iPhone 5s, 6 et 7 par rapport à une montre Tissot. Avec une pointe de dureté 8, l’appareil photo de l’iPhone se raye très facilement.

L’explication est simple : Apple n’utilise pas un bloc massif de cristal de saphir, mais une simple couche de saphir. Cela s’explique par le coût du saphir synthétique. En 2013 il était trois à quatre fois plus coûteux à produire que du Gorilla Glass. D’ailleurs, un brevet déposé en 2012 décrivait bien ce procédé où le verre est durci et renforcé grâce à une fine couche de saphir laminée.

capture-decran-2016-10-03-a-11-45-11

La montre Tissot dont le verre est composé d’un cristal de saphir très pur est donc beaucoup plus résistante que l’iPhone. Sur le verre du capteur photo de l’iPhone, nous retrouvons une couche de silicone et niobium pour améliorer la qualité optique, ainsi que du carbone.

C’est un point intéressant, et c’est ce qui explique que l’appareil photo se raye si facilement.