Tout espoir n’est pas perdu pour les fans d’iMessage qui attendent l’arrivée du service sur Android. Apple continue de réfléchir au portage de l’application et aurait planché sur de nombreux mockups.

apple-imessage

On ne parle pas ici d’une application non officielle développée par un indépendant, mais bien du portage officiel d’iMessage sur Android par Apple. Le fabricant californien travaillerait depuis plusieurs mois sur des mockups de concept pour l’application iMessage d’Android. C’est le site Macrumors qui rapporte cette information de la bouche de John Gruber, blogueur connu pour avoir contribué au langage Markdown et spécialiste de l’actualité d’Apple.

 

Une question de design

D’après lui, Apple hésiterait surtout entre deux chemins, soit adapté iMessage aux codes d’Android en créant une application Material Design, soit porter l’application iOS et conserver les codes de design d’Apple. Pour l’adaptation d’Apple Music, la firme à la pomme avait clairement choisi la deuxième solution et il sera intéressant de constater si c’est de nouveau le cas avec iMessage.

 

Un brouillon ne donne pas forcément un produit

Il faut cependant garder à l’esprit que la création de mockups ne veut pas dire qu’Apple créera bien l’application et la sortira un jour. Cela veut simplement dire qu’Apple réfléchi au portage d’iMessage, ce qui est déjà une bonne avancée en soit pour le projet.

 

Le concurrent de Google Allo et Duo

La firme semble de plus en plus ouverte à l’idée de proposer ses services sur Android et l’arrivée d’iMessage est très attendu par les fans du service qui apprécie de pouvoir facilement envoyer des SMS ou des messages sur internet lorsque le contact a également iMessage. Jusqu’à présent, il était frustrant de ne pas pouvoir utiliser iMessage avec les contacts sous Android. L’arrivée du service d’Apple pourrait d’ailleurs couper l’herbe sur le pied de Google Allo qui a du mal à décoller pour le moment.

Comme le souligne MacRumor, l’arrivée d’une boutique de sticker et d’extensions pour iMessage dans iOS 10 pourrait justement donner envie à Apple d’étendre la base installée des utilisateurs du service pour attirer de plus en plus de développeurs.