Après plus de deux ans sans renouvellement, les fans et les employés d’Apple s’inquiètent de voir la firme abandonner son marché historique, celui de l’iMac. Le patron d’Apple, Tim Cook, a tenu à rassurer ses employés dans une lettre interne.

apple-imac

Depuis le succès de ses produits mobiles, l’iPhone et l’iPad, le marché de l’ordinateur personnel représente une petite partie des bénéfices d’Apple. Sur ce marché devenu mature et où les performances n’évoluent plus aussi vite qu’avant, Apple prend plus de temps pour renouveler ses machines.

 

Apple suscite le doute chez les fans et ses employés

Il a fallu par exemple attendre près de deux ans entre le dernier renouvellement du MacBook Pro et la nouvelle génération annoncée il y a deux mois. Le dernier changement de design datait de mi-2012, une éternité pour le marché de l’informatique.

Alors que Microsoft a dévoilé un splendide Surface Studio en octobre, les fans de l’iMac d’Apple s’inquiètent de ne voir aucun renouvellement se profiler à l’horizon, la dernière génération datant de 2014. Une inquiétude partagée par les employés d’Apple à laquelle Tim Cook a tenu à répondre par le biais d’un mémo interne que TechChrunch a pu se procurer.

 

Tim Cook veut rassurer

Il explique que « l’ordinateur de bureau est très stratégique pour [Apple], il est unique comparés aux ordinateurs portables, car vous avez beaucoup plus de performances, un plus grand écran, plus de mémoire et de stockage et plus de connectique »,  c’est vrai qu’avec la raréfaction des ports USB sur la gamme des MacBook, les personnes recherchant une connectique variée se tourneront plutôt vers l’iMac.

Il précise : « la génération d’iMac actuelle est le meilleur ordinateur de bureau que nous ayons jamais produit et son magnifique écran 5K Retina est le meilleur écran d’ordinateur au monde ». Le patron d’Apple semble avoir oublié le Mac Pro à 3 399 euros dont les caractéristiques, inchangées depuis 2014, commencent à dater au vu du prix demandé.

 

L’iMac a un avenir, le Mac Pro peut-être pas

Tim Cook clarifie ensuite sans détour la position du fabricant : « s’il y a des doutes dans nos équipes, je veux être très clair : nous avons des machines de bureau sur notre feuille de route. Personne ne devrait s’inquiéter de ça. ». Nous devrions donc bien avoir le droit à de nouveaux Mac de bureau de la part d’Apple à l’avenir et probablement dès l’an prochain. Si avec ce message, l’avenir de l’iMac est assuré, le doute concernant celui du Mac Pro persiste.