Apple prévoit de faire un brin de ménage dans sa boutique virtuelle et de pousser les développeurs à mettre à jour leurs applications.

Cela fait plusieurs années que la marque à la pomme ne se gêne pas pour mettre la pression sur les développeurs qui ne maintiennent pas à jour leurs applications. Avec la prochaine version de son OS, ils n’auront plus le choix. En effet, iOS 11 prévoit d’en finir avec les applications 32 bits pour une recompilation 64 bits.

D’après l’entreprise Sensor Tower, ce sont environ 200 000 applications qui seraient concernées, soit à peu près 8 % du store. Depuis iOS 10 bêta, Apple a lancé plusieurs rappels aux développeurs afin qu’ils mettent à jour leurs applications, sous peine de les faire disparaître de l’App Store.

Apple a déjà fait un peu le ménage dans sa boutique et même si elle n’a pas encore officialisé sa décision, des messages récurrents apparaissent lors du lancement d’une application 32 bits. Rappelons que la firme de Cupertino est passée à une architecture 64 bits depuis sa puce A7 et l’iPhone 5s.

De son côté, Google a il y a quelque temps annoncé vouloir donner un bon coup de balais sur le Play Store et supprimer toutes les applications qui auraient une mauvaise politique de confidentialité, voire totalement inexistante.

À lire sur FrAndroid : Des millions d’applications pourraient bientôt disparaître du Play Store