Apple va continuer à s’émanciper au maximum des opérateurs de téléphonie mobile. Avec iOS 11, les utilisateurs d’iPhone pourraient ne plus avoir à se rendre chez un opérateur pour souscrire à un abonnement, et ne plus avoir à consulter leur espace client.

C’est en tout cas ce que suggèrent de nouveaux menus de l’application Réglages d’iOS 11, découvert par un développeur iOS dénommé Zach Waldowski.

Deux nouveaux sous-menus sont effectivement apparus dans Réglages → Cellulaire :

  • L’un est intitulé « Forfaits » et permet comme son nom l’indique de changer de forfait à la volée. À l’ère des forfaits illimités, on aimerait surtout pouvoir souscrire des options, telle qu’une option internationale, mais visiblement ce n’est pas encore en place.
  • L’autre est intitulé « Utilisation » et permet de consulter le suivi consommation tel qu’il est mesuré par l’opérateur (et qui diffère parfois de la mesure du smartphone), ainsi que la date de renouvellement du forfait.

Ainsi Apple pousse un peu plus loin l’uniformisation de l’expérience client des utilisateurs d’iPhone. Quel que soit leur opérateur, ils ont la même boîte, la même interface (sans applications préinstallées par l’opérateur), les mêmes mises à jour, la même messagerie vocale visuelle, la même procédure de désimlockage… Ils auront désormais la même interface de suivi consommation.

La carte SIM amovible en voie de disparition ?

Et cette découverte relance l’espoir de voir Apple démocratiser la carte SIM universelle, une carte SIM préinstallée, voire intégrée, qui permettrait de s’abonner à l’opérateur et au forfait de son choix, directement depuis l’appareil, sans détour par une boutique.

Apple expérimente ainsi l’Apple SIM, une SIM préinstallée dans les iPad 4G vendus aux États-Unis et au Royaume-Uni depuis octobre 2014, qui permet de souscrire une offre d’internet mobile prépayée directement depuis la tablette.

GigSky, le partenaire d’Apple, commercialise depuis sa solution GigSky Data SIM aux utilisateurs d’appareils de toutes marques. La solution est pratique pour les globe-trotters, mais les tarifs sont bien plus élevés que ceux pratiqués par les opérateurs locaux.

Mais Apple veut aller encore plus loin, en intégrant une carte SIM inamovible à ses produits. Il travaille depuis juillet 2015 avec des fabricants de téléphones tels que Samsung et avec des opérateurs tels qu’AT&T, Deutsche Telekom, Telefonica ou Orange sur un standard de carte SIM embarquée eSIM.

 

Google Project Fi

Tout ceci fait écho au Project Fi de Google, un opérateur de téléphonie mobile virtuel qui affranchit le client des opérateurs traditionnels, à domicile comme à l’étranger, et avec lequel on gère son forfait via une application mobile soignée.

En somme, avec la 4G, la VoLTE et la VoWiFi, la ligne de téléphone mobile est de plus en plus virtuelle, de moins en moins rattachée à une seule et unique carte SIM.

Un jour, on connectera ainsi n’importe quel appareil à son forfait aussi simplement qu’on se connecte à un service en ligne, en saisissant un identifiant et un mot de passe.

À lire sur FrAndroid : Qu’est-ce que le Google Project Fi ?