Comme prévu, Apple a dévoilé l’iPhone X, une édition spéciale de son iPhone doté des meilleures technologies du fabricant. Un smartphone qui n’est pourtant pas sans défauts.

Un écran bord à bord, ou presque!

Pendant sa conférence, Apple s’est longuement attardé sur le design de son nouveau téléphone. Il faut dire que c’est le premier changement majeur depuis l’iPhone 6 en 2014, il y a trois ans. Le nouvel iPhone intègre un écran OLED de 5,8 pouces bord à bord, ou presque.

En effet, comme sur l’Essential Phone, Apple a laissé une petite excroissance coupant l’affichage en deux pour y placer son capteur frontal Face ID. Malheureusement, Apple n’a semble-t-il pas profité des noirs parfaits de l’écran OLED pour fondre l’excroissance avec la barre de notification d’iOS 11.

iOS ne dissimulera pas l’encoche créée par Face ID

Certains analystes ont déjà remarqué que les jeux, les images et les vidéos ne seront pas ajustés sur l’iPhone X, ce qui veut dire qu’elles seront tronquées par le capteur.

Un design grossièrement imparfait

Comme nous le disions, Apple a longuement présenté le design de son nouveau téléphone, dont il veut qu’il définisse le marché du smartphone pour les 10 ans à venir, comme le premier iPhone en son temps. La marque semble avoir particulièrement travaillé le design pour que ce dernier se fasse oublier au profit de l’usage de l’appareil. Le châssis est donc tout en rondeur, avec une surface avant et arrière tout en verre, maintenant que le bouton Touch ID a disparu.

Dommage du coup de ne pas en avoir profité pour enfin intégrer l’appareil photo à l’arrière. Non, Apple semble fier de cette faute de design à répétition. Apple n’a même pas pris la peine de renouveler ce qui était une nouveauté de l’iPhone 7, à savoir un chanfrein autour de l’appareil photo pour adoucir la transition.

Rien ne dépasse de l’iPhone 8, sauf l’appareil photo…

3 Go de RAM, Apple, fais un effort !

Concernant la mémoire vive il est difficile de comparer Android et iOS, qui gèrent le multitâche différemment, mais tout de même, sur le papier Apple se permet d’être en retard sur la concurrence. À l’heure où les smartphones sous Android avec 6 Go se généralisent dans le haut de gamme, il est dommage de n’avoir intégré que 3 Go de RAM dans un smartphone conçu pour survivre aux années.

Le très puissant Apple A11 Bionic ne sera épaulé que par 3 Go de RAM.

Les accessoires fournis avec l’iPhone X

Apple n’en a bien sûr pas parlé sur scène, mais le site du fabricant révèle quel sera le contenu du coffret de l’iPhone X. Avec le téléphone seront fournis des écouteurs EarPods Lightning, un câble lightning USB, un chargeur 5W et un adaptateur Lightning vers jack. Apple proposera donc exactement le même contenu qu’avec l’iPhone 7 lancé il y a un an.

Au prix où est vendu le téléphone et avec la volonté d’Apple d’en faire un appareil spécial, cela ressemble à une mauvaise blague. On regrette en particulier qu’Apple n’est pas eu le courage d’intégrer un chargeur sans-fil ou des écouteurs AirPods. Enfin, le chargeur 5 W est tout simplement inexcusable alors que la concurrence utilise des chargeurs de 10 à 20 watts capables de recharger bien plus vite nos smartphones.

Le prix : il fallait être plus cher que Samsung

Terminons ce tour des défauts par le plus évident d’entre eux, et celui qui nous permet d’être intransigeant avec l’iPhone X, son prix. Comptez 1159 euros pour le modèle 64 Go et 1329 euros pour le modèle 256 Go, une capacité qui semble mieux armée pour encaisser les vidéos 4K à 60 images par seconde de la caméra. À cela s’ajoute éventuellement l’AppleCare+ qui augmente et passe à 229 euros pour 2 ans. Le total est donc porté à 1558 euros.

À ce prix, le Samsung Galaxy Note 8 semble devenir une alternative low-cost à l’iPhone X. Surtout, à ce prix, chaque défaut mentionné dans cet article devient inexcusable. On se demande également si l’iPhone 9 qui sera présenté en 2018 ne récupérera pas la majorité des nouveautés de l’iPhone X à un prix normal, celui de l’iPhone 8 aujourd’hui. Autrement dit, est-ce que le surplus de 350 euros est justifié pour avoir un an d’avance sur l’iPhone classique ?

Bonus : il ne tourne pas sous Android

Pour beaucoup ce sera aussi le défaut de ce nouveau téléphone, aussi bien puisse-il être sur le papier. L’iPhone X tourne sous iOS 11, un système qui repose toujours sur un dashboard antique composé de bureaux, sans tuiles, ni tiroir d’application, et où il est difficile de réorganiser ses applications. Et qui reste bien plus fermé qu’Android.

L’interface d’Android 8.0 Oreo est indubitablement plus moderne

 

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid