Le prix de l’iPhone X, vendu plus cher qu’un « SMIC net », en a choqué plus d’un et fait débat depuis son annonce. Voici une tentative d’explication de ce choc qui a tant fait réagir.

Depuis son annonce mardi 12 septembre, l’iPhone X a été au centre des débats, notamment en raison de son prix de vente. La firme a en effet annoncé son premier iPhone vendu « à partir de 1159 euros », un prix qui en a choqué plus d’un. Cet article n’est pas là pour justifier ou non le prix de ce nouveau smartphone, au final c’est à chacun de se faire son avis selon ses besoins et son budget, mais plutôt pour tenter d’expliquer, d’après moi, les raisons de ce choc.

Un prix inhabituel pour le marché du smartphone

Depuis deux ans, il est clair que le prix des smartphones haut de gamme va en augmentant. Alors qu’ils étaient à une époque cantonnés à un prix sous les 700 euros, les prix ont rapidement augmenté, notamment avec le Galaxy S8 lancé en début d’année à partir de 809 euros. Pour autant, on peut établir que de 2007 à nos jours, le marché du smartphone allait de l’entrée de gamme à 100 euros, au haut de gamme à 800 euros.

Je pense que l’incompréhension du prix de l’iPhone X vient de ce surcoût de 359 euros par rapport à ce qui était établi pendant 10 ans comme le prix normal d’un smartphone haut de gamme, soit presque 50 % d’augmentation. La progression ne s’est pas faite en douceur et c’est ce palier de 800 à 1159 euros qui choque.

L’iPhone X coûte plus de 5 fois le prix du Xiaomi Mi A1 : un écart qui donne le vertige.

Le fait que ce soit le prix du modèle d’appel rentre ici aussi en jeu. L’iPhone 7 Plus s’approchait déjà de la barre des 1000 euros, mais le téléphone pouvait se cacher derrière l’iPhone 7 vendu sensiblement moins cher, c’était lui qu’on affichait en tête de gondole. On ne peut pas vraiment dire que l’iPhone X pourra se cacher derrière l’iPhone 8, c’est un produit différent à bien des égards.

Les iPhone les plus chers pouvaient se cacher derrière des produits d’appel plus accessibles

En 2017, le prix des téléphones sans abonnement choque toujours

Le marché du smartphone est né dans un marché télécom où la pratique était de subventionner le coût du terminal pour le client, en le faisant s’engager à payer un abonnement plus cher pendant 12 à 24 mois. Après le lancement de Free Mobile, le marché du forfait sans engagement « SIM only » a décollé et beaucoup de clients ont découvert le prix réel de leurs smartphones.

Bien qu’ils payent aujourd’hui un forfait mobile bien plus intéressant et moins cher qu’à l’époque, les clients de ces forfaits ont dû s’habituer à ne plus payer leurs iPhone 1 à 100 euros, mais plutôt 700, 800 voir 900 euros.

Avec son lancement en 2012, Free Mobile a dynamité le marché du smartphone subventionné

Ce mécanisme du terminal subventionné a permis à de nombreux foyers de s’équiper en iPhone, en mensualisant son prix, alors qu’il n’aurait pas pu se l’offrir en le payant en une seule fois. Des personnes sont donc devenues clients d’Apple et investies dans son écosystème, alors que leur niveau de vie ne l’aurait pas permis pour les autres produits de la marque comme les MacBook.

Ces utilisateurs ont toujours envie d’un iPhone, qu’ils ont l’habitude de manipuler depuis 10 ans, mais avec la mise en lumière des prix des smartphones d’Apple, peuvent être choqués par la somme à dépenser hors abonnement.

 

Un iPhone X qui n’est pas assez convaincant ?

Le troisième et dernier élément qui peut à mon sens expliquer ce décalage vient de l’iPhone X lui-même. Pendant sa présentation, Apple a martelé que son nouveau produit montrait ce qu’allait être le marché du smartphone pour les 10 ans à venir, comme l’iPhone 2G en son temps. Pourtant, l’iPhone X ne semble pas vraiment révolutionnaire et intègre plutôt des choses qui existaient déjà chez la concurrence. Surtout, l’iPhone X n’est pas vraiment différent des iPhone 8 et iPhone 8 Plus présentés à ses côtés.

En savoir plus : iPhone X vs iPhone 8 et 8 Plus : pourquoi dépenser 350 euros de...

Avec davantage de nouvelles technologies et une véritable rupture avec le marché du smartphone qui ferait pensé à un appareil du futur, le prix de l’iPhone X aurait-il était plus facilement accepté ? Je le crois. Et vous ? Voyez-vous d’autres explications pour cette levée de bouclier ressenti sur Internet après l’annonce du téléphone ?

À lire sur FrAndroid : Ce qui cloche avec l’Apple iPhone X