Petite révolution chez Siri : l’assistant des iPhone abandonne Bing pour Google.

Jusqu’à maintenant, même si Google était le moteur de recherche par défaut proposé sur Safari Mobile (le navigateur Web d’Apple), c’était Bing qui servait de base de données à l’assistant vocal d’iOS. D’après TechCrunch, Apple va désormais utiliser Google quand les requêtes vocales nécessitent des résultats plus poussés. Pas sûr que Siri utilise les « snippets » à l’image de Google Assistant, mais les deux assistants vont donc désormais partager la même base de connaissances lorsque Siri ne saura pas répondre à une question.

Harmonisation des résultats entre les moteurs de recherche

Apple souhaite harmoniser les résultats autour d’un seul moteur de recherche, d’ailleurs Spotlight (la recherche sur macOS) va également passer à Google. Par contre, les résultats d’images et de photos se feront toujours avec Bing lorsque vous interrogerez Siri. Enfin, si vous recherchez une vidéo, ce sont les résultats de YouTube qui seront proposés.

Apple insisterait tout de même sur le fait que les requêtes vers Google restent chiffrées et anonymes, un point sensible sur lequel Apple veut continuer à capitaliser. En effet, le géant californien a souvent communiqué sur le fait qu’il souhaitait respecter et protéger les données personnelles de ses utilisateurs.

Cette décision d’Apple, dont on ne connaît pas les détails, arrive dans un contexte où les relations entre Apple et Google se décrispent. Microsoft a réagi suite à cette annonce, le géant de Redmond a rappelé que ses parts de marché (sur les moteurs de recherche) sont désormais supérieures à 30 % aux États-Unis avec une intégration de Bing chez Yahoo, AOL, Amazon et Twitter, tandis que Google continue à afficher une part de marché de plus de 90 % en Europe.

À lire sur FrAndroid : Voici les assistants personnels les plus intéressants sur Android