La start-up israélienne Corephotonics accuse Apple d’avoir copié ses technologies brevetées pour ses doubles capteurs photo. L’américain les aurait rencontrés avant de tout simplement leur voler leurs idées.

Les batailles de brevets font partie intégrante du marché des smartphones. Qu’importe l’innovation, il existera toujours une entité pour dénoncer un vol.

C’est une pratique populaire communément connue sous le nom de « patent troll » au sein de la Silicon Valley : profitant d’un brevet à l’exploitation très large, certains individus ou certaines entreprises réclament des compensations pour vol. L’accusation d’aujourd’hui, relayée par Engadget, est toutefois beaucoup plus substantielle.

Apple aurait volé les technologies de Corephotonics

Une start-up israélienne du nom de Corephotonics accuse en effet Apple d’avoir violé ses brevets d’une manière bien plus sordide. Elle avance dans sa plainte avoir approché l’américain pour une alliance, lui présentant du même temps ses technologies.

La marque à la pomme aurait à l’époque refusé un accord, avant de créer ses propres doubles capteurs pour les iPhone 8 Plus et 7 Plus en reprenant leurs trouvailles. Corephotonics déclare même que les négociateurs d’Apple se seraient vantés d’être intouchables, et qu’il faudrait « des années et des millions de dollars avant qu’Apple ait à payer quoi que ce soit ».

Un dossier complexe

Il s’agit donc là d’une affaire bien plus subtile qu’un simple patent troll, mais qui sera difficile à défendre pour Corephotonics. Apple possède son propre brevet pour ses doubles capteurs photo, faisant que la start-up devra prouver que le géant américain n’y serait pas parvenu sans lui avoir volé ses technologies.

À la vue des accusations, il faudra également prouver que leur présentation a bien eu lieu, en prime d’apporter des preuves de l’attitude présentée comme amorale des négociateurs de la marque. Apple est qui plus est un habitué des batailles légales, notamment face à Samsung ou encore Qualcomm : son armada d’avocats est redoutable.

Corephotonics est toutefois loin d’être un petit nom dans l’univers des smartphones. Étant l’un des pionniers des doubles capteurs photo, il a déjà travaillé en partenariat avec Samsung et OmniVision, et a récemment réalisé une levée de fonds de 15 millions de dollars auprès d’investisseurs incluant Samsung Ventures, Foxconn et MediaTek inc.

À lire sur FrAndroid : Qualcomm accuse Apple d’avoir violé ses secrets et de les avoir partagés avec un autre fournisseur