Les failles de sécurité Meltdown et Spectre, qui secouent la Toile en ce début d’année, ont été corrigées par Apple dans iOS 11.2.2. Une mise à jour qui n’est pas sans conséquence puisqu’elle réduit les performances de l’iPhone 6 de 40 %.

L’année 2018 commence mal pour les concepteurs de processeurs avec la découverte des failles matérielles Meltdown et Spectre. Ces deux trous de sécurité sont particulièrement dévastateurs puisqu’ils touchent une immense partie du parc d’appareils en circulation, qu’il s’agisse d’ordinateurs, de serveurs ou de smartphones (pour ne citer qu’eux) et que les correctifs impactent, sur le papier, grandement les performances des terminaux patchés.

Apple très réactif

Apple a rapidement confirmé que ses produits étaient également touchés tout en promettant un rapide correctif, aussi bien sur iOS que sur Mac OS. Pour les mobiles, il s’agit de la version 11.2 d’iOS, déployée depuis déjà le 2 décembre.

Un ingénieur connu sur la Toile sous le nom de Melv1n s’est intéressé à cette mise à jour et s’est demandé quelles étaient ses éventuelles conséquences sur les performances d’un smartphone… à commencer par l’iPhone 6. Il a donc réalisé un benchmark (Geekbench) avant et après de mettre à jour son smartphone, dans les mêmes conditions afin de pouvoir comparer le résultat.

Le cas iPhone 6

Et la différence est plutôt flagrante à en croire ses premiers résultats. En effet, avant de faire la mise à jour (donc sous iOS 11.1.2), l’iPhone 6 de Melvin obtenait des scores de 1561 en single-core et de 2665 en multi-core. Après la mise à jour, il obtient des scores de seulement 924 et 1616 respectivement sur les mêmes tests, soit une baisse de 41 % dans le premier cas et de 39 % dans le second.

Tous les points testés par le benchmark ne sont pas marqués, avec des différences qui tournent plutôt autour de 5 % lorsqu’il s’agit de tests faisant appel à la mémoire du téléphone. Dès lors que le processeur est mobilisé dans de grandes proportions, la différence entre les deux états est proche des 40, voire 50 %. Certains évoquent la possibilité que cet effet soit relatif à l’underclocking de la marque sur les appareils à la batterie vieillissante, mais Apple a confirmé avoir déployé cette fonctionnalité l’année dernière sur les iPhone 6 et 6s, et la mise à jour vers iOS 11.2 ne devrait altérer que les iPhone 7.

Pour en avoir le cœur net, il faudrait cependant réaliser davantage de tests, sur des produits à la batterie neuve, et éventuellement sur d’autres benchmarks. Les résultats sont cependant assez impressionnants au premier regard.

Notons que pour les utilisateurs d’Android, les failles Meltdown et Spectre ne sont corrigées que sur le patch de sécurité du mois de janvier. Pour la plupart, il faudra donc attendre encore un peu avant de pouvoir vérifier l’impact que cela peut avoir sur les performances des téléphones.

À lire sur FrAndroid : Meltdown et Spectre : tout savoir sur les failles de sécurité qui touchent Android, Windows, Chrome OS, macOS et iOS