Apple a bien profité de sa conférence dédiée à l’éducation pour dévoiler un nouvel iPad à petit prix.

Un nouveau iPad à petit prix

Comme les autres fabricants, Apple doit faire face à l’absence d’engouement pour les tablettes, pensées un temps comme le nouveau marché phare après le smartphone. La marque à la pomme voit en plus d’un mauvais œil la popularité des Chromebooks de Google sur le marché de l’éducation aux États-Unis. Il s’agit d’un marché crucial puisque, en plus des bénéfices évidents à court terme, les enfants habitués à utiliser les technologies d’une firme sont susceptibles de continuer à en être les clients une fois adultes.

Pour toutes ces raisons, Apple a dévoilé un nouvel iPad remplaçant la version lancée à 409 euros il y a un an.

Un iPhone 7 de 9,7 pouces avec stylet

Le cru 2018 de l’iPad reprend le design de la génération précédente, Apple ne va évidemment pas intégrer ses dernières innovations à son produit le plus accessible. Il s’agit donc d’un iPad 9,7 pouces avec écran Retina.

Apple remplace le SoC Apple A9 de l’iPad 2017 par un Apple A10 Fusion, le SoC utilisé dans l’iPhone 7. La tablette sera donc toujours en retrait face à l’Apple A10X utilisé sur les iPad Pro. La cible d’Apple n’est pas cachée : la firme promet que la tablette sera plus puissante que la plupart des Chromebooks sur le marché.

Le plus gros changement mis en avant par Apple c’est bien évidemment le support de l’Apple Pencil, le stylet de la marque. Jusqu’à présent, l’accessoire était réservé aux iPad Pro, les plus chers de la marque.

Pour le reste, les caractéristiques ne changent pas vraiment : Touch ID, boussole, caméra Facetime à l’avant et 8 mégapixels Full HD à l’arrière, accéléromètre et gyroscope.

Le prix en baisse en France

Aux États-Unis, le nouvel iPad sera lancé à 329 dollars, le même prix que l’iPad (2017), mais la conversion est plus favorable à la France. En effet, le nouvel iPad sera commercialisé à 359 euros en France, contre 409 euros pour la génération précédente, soit une baisse de 50 euros. À ce prix, l’Apple Pencil à 109 euros n’est bien sûr pas fourni dans la boite. On espère, sans trop y croire, que la marque fera un geste commercial en cas d’achat des deux produits ensemble. L’accessoire représente quand même 30% du prix de la tablette.