La gamme Neon d’Archos s’était laissé entrevoir en début d’année via une série de tablettes à petit prix. Elle est aujourd’hui de retour dans l’univers des smartphones, toujours positionnés low-cost, dans la mouvance actuelle. Le MedPi a été pour nous l’occasion d’en apprendre un peu plus sur un Archos 50 Neon à l’allure très colorée.

Archos 50 Neon

Chez Archos, les choses sont claires : le mois de juin sera celui des sorties de nouveaux produits, dans tous les domaines. On y verra ainsi arriver ses produits domotiques, ses objets connectés liés à la santé (dont un pèse-personne Bluetooth), son netbook sous Android et de nouveaux smartphones. Parmi eux, certainement le moins cher de la lignée Archos, cousin du 40b Titanium au format 4 pouces et actuellement facturé 99 euros. Un pouce de plus, et vous obtenez un 50 Neon, inscrit dans une nouvelle lignée de téléphones tout particulièrement colorés. Et quand on dit coloré, on parle de jaune poussin et de bleu vif (également de noir, on vous le concède).

Archos 50 Neon

Archos 50 Neon

Facturé 99 euros entre la fin juin et le début juillet, l’Archos 50 Neon n’est pas destiné à susciter la convoitise des plus technophiles. Son positionnement entrée de gamme se traduit par des composants à l’avenant, à savoir un décevant Android 4.2 Jelly Bean causé par le choix d’un SoC MediaTek MT6582M à 1,3 GHz. Il n’est donc évidemment pas question de 4G mais bien de H+ à 21 Mbps au maximum, couplé à 512 Mo de RAM – dommage que KitKat ne soit pas au menu – et à 4 Go de stockage. Si Archos est fier de son produit, c’est pour un point essentiel : il fait partie des rares, s’il n’est pas le seul, à proposer du quad-core sur un smartphone de 5 pouces à moins de 100 euros. Et pour le reste, pas de surprise : on trouvera chez le 50 Neon un capteur photo de 5 mégapixels à l’arrière (avec un flash LED ainsi qu’un deuxième appareil VGA en façade), un slot micro-SD, une radio FM, le tout étant certifié Google Play. L’autonomie du smartphone ne devrait pas décevoir étant donné ses composants, d’autant plus qu’il se contente d’une définition de 854 x 480 pixels couplée à une batterie de 2000 mAh. Tout cela dans un corps léger mesurant 145 x 72,8 x 9,2 mm et supportant deux cartes SIM.

Archos 50 Neon

Avec un design très simple mais efficace, une finition paraissant correcte et surtout un positionnement tarifaire attractif, Archos cherche à conquérir le cœur des mobinautes en passant par leur porte-monnaie. Cependant, les concessions matérielles sont de la partie, et l’offensive d’autres marques low-cost attend Archos au tournant. On pense notamment à Wiko qui médite une série de smartphones 4G à moins de 100 euros pour le deuxième semestre 2014 ; pour se faire une place sur le marché des terminaux à tout petit prix, c’est donc sur le calendrier qu’Archos devra compter.

Archos 50 Neon

Archos 50 Neon