Archos vient de publier ses résultats financiers pour les neuf premiers mois de l’année. Ils sont en légère baisse de 3 % et, selon le fabricant français, cela s’expliquerait en partie à cause de la grève d’Air France.

archos logo

« Avec un chiffre d’affaires cumulé à fin septembre 2014 de 84 M€ […], Archos enregistre une baisse de 3% par rapport à la même période en 2013. Cette baisse s’explique par des difficultés de livraisons sur les dernières semaines de septembre liées à la grève aérienne et, également, par une activité ralentie en France pendant l’été ». C’est ainsi qu’Archos débute son communiqué à destination des investisseurs pour expliquer la (petite) baisse de son chiffre d’affaires de 3 %. Selon le fabricant français, qui ne la désigne pas nommément, la grève d’Air France qui a eu lieu du 15 au 28 septembre dernier aurait eu un impact non négligeable sur ses ventes. Dans quelles proportions ? Pourquoi ? Il n’y a aucune explication. Archos a toutefois de bonnes raisons de se montrer inquiet, par rapport à 2013 ses ventes ont chuté de de 9% au premier trimestre 2014, de 7,2% au deuxième trimestre et ont fait un plongeon de 23,1% au troisième trimestre.

Archos pense toutefois que la fin d’année à venir s’annonce bien plus dynamique que le reste de l’année. L’arrivée de nouveaux smartphones 4G à prix abordables tels que l’Archos 45 Helium (que nous avons testé dans nos colonnes) ou de téléphones à grand écran comme l’Archos 59 Titanium devrait permettre à la société française de retrouver des couleurs. Archos précise ainsi « La gamme ARCHOS Helium a été classée dans le top vente des téléphones 4G en France en septembre ». Enfin, l’intégration « de la couleur avec la possibilité d’interchanger les coques » aurait également été un facteur de renforcement de la marque sur le marché français. Archos précise pour terminer qu’un budget de communication conséquent a été déployé, notamment pour des campagnes de publicités à la télévision et à la radio mais aussi dans un partenariat avec l’équipe de France de football et la FFF.