Pas facile d’annoncer un smartphone en pleine période de MWC, au mois de février donc, puis de tenir l’engagement d’une sortie quelques mois plus tard, alors même que l’on n’est sûr de rien. Archos, qui avait déjà peiné à fournir son Diamond S en temps et en heure, risque de ne pas faire vraiment mieux avec son successeur, le Diamond 2 Plus.

archos-diamond-2-Plus-1

Annoncé juste avant le Mobile World Congress, l’Archos Diamond 2 Plus affichait des arguments qui méritaient que l’on s’y attarde. Écran Full HD de 5,5 pouces, SoC MediaTek Helio P10 couplé à 4 Go de RAM, 64 Go de stockage secondés par un port microSD et appareil photo Sony de 20,7 mégapixels étaient au menu chez le premier smartphone de la marque à embarquer un capteur d’empreintes digitales. Le plein de bons points, d’autant que le Diamond 2 Plus était annoncé sous Android 6.0 Marshmallow.

Cette fiche technique n’a pas varié d’un iota, quand bien même Archos a continué à travailler sur quelques points de design – la texture de sa coque dorsale, notamment. Son prix non plus, fixé à 249 euros, un tarif de milieu de gamme somme toute attractif au vu de ses caractéristiques. Mais force est de constater que l’appareil n’est toujours pas disponible, et ne le sera pas vraiment de sitôt.

Diamond-2-Plus-1-907x1024

Arguant des soucis liés au couple Marshmallow-capteur d’empreintes digitales, Archos s’admet en retard. Et de nous indiquer que le Diamond 2 Plus sera disponible, en petite quantité toutefois, sur son site commercial dans le courant du mois de juin, puis progressivement chez les revendeurs, et de concéder que pour une disponibilité véritable de l’appareil, il faudra attendre la période « back to school », c’est-à-dire les mois d’août et septembre.

Le Diamond 2 Note « attend un peu »

Les plus attentifs noteront que le Diamond 2 Note avait été annoncé en même temps que le Diamond 2 Plus. La phablette de 6 pouces, qui se caractérise par sa dalle QHD, souffrira elle aussi d’un retard qu’il est encore plus difficile de mesurer. « On attend un peu », avoue la marque, expliquant que face au vieillissement de la puce Helio X10 initialement prévue pour l’appareil, elle cherche actuellement à lui attribuer un nouveau SoC, un peu plus récent. Patience, donc.