Edit : BlackBerry a finalement confirmé, par la voix d’un porte-parole, qu’il « n’y a aucun support prévu du Google Play sur BlackBerry. BlackBerry World reste la source primaire d’applications BlackBerry de confiance et vérifiées« , indique-t-il.

Après des rumeurs de rachat, envisagé mais refusé, BlackBerry aurait l’intention de se relever seul. La firme détient peut-être déjà un plan B prometteur consistant à offrir l’accès au portail d’application Android. Des clichés d’un Blackberry Z10 équipé du Play Store ont ainsi été publiés sur le web.

Blackberry

L’idée de voir tourner des applications Android sur Blackberry n’est pas une nouveauté en soi. La société avait elle-même fait cette promesse au lancement de son nouvel OS Blackberry 10. Malheureusement intégrées à la hâte, les applications disponibles ont parfois souffert de dysfonctionnements, sans compter d’un design Android ne correspondant pas aux codes de BB10. De plus, la société n’avait pas suffisamment réussi à convaincre les utilisateurs et les développeurs, non pas à cause de la qualité intrinsèque des appareils, ni même de son OS qui ne manque pas de charme, mais certainement à cause du retard de développement accumulé.

Des BlackBerry munis du Play Store, le salut pour le Canadien ?

C’est sur un post du forum de CrackBerry que des photos d’un BlackBerry Z10 équipé du Play Store ont été publiées. On ignore s’il s’agit de montages, bien qu’ils semblent authentiques, mais il faut remarquer que ces premiers clichés s’accompagnent d’une autre trouvaille qui proviendrait du Play Store lui-même, puisqu’une application du studio LastPass mentionnerait dans sa description le BlackBerry Z10.

Blackberry

On ne devrait plus patienter très longtemps avant d’en savoir plus puisque cette nouveauté serait intégrée dans la mise à  jour Blackberry OS 10.2.1. Cependant, une telle démarche, et l’intégration du portail d’applications d’Android sans limitation aux apps développées pour Gingerbread, pourrait apporter un regain d’intérêt aux amateurs de terminaux Blackberry, d’autant plus que la société n’a pas abandonné le format clavier physique avec ses Blackberry Q10 et Q5.

L’intégration du Play Store à la prochaine mouture de BlackBerry 10 viendrait seconder la tentative de redressement de la firme. Suite à l’abandon de ses projets de rachats par le fonds FairFax il y a quelques jours, le Canadien s’est lancé dans une levée de capitaux à hauteur d’un milliard de dollars, FairFax comptant au nombre des premiers investisseurs. Ce weekend, le fonds souverain Qatar Holdings a en effet annoncé sa contribution à l’augmentation du capital de BlackBerry, selon l’agence Reuters. On parle de 250 millions de dollars porté au lot, soit une somme équivalente à celle que FairFax a apportée à BB. La mise en place du plan de sauvetage de l’entreprise devient effective ; il ne reste plus qu’à espérer qu’elle portera ses fruits, associée à une offre logicielle convaincante pour les utilisateurs des smartphones de la marque.