John Chen, le PDG de BlackBerry, a annoncé lors d’une interview que sa société arrêterait de concevoir des smartphones si sa branche hardware ne parvenait pas à être rentable d’ici l’année prochaine.

John Chen

John Chen

Le sujet n’est désormais plus tabou : BlackBerry envisage sérieusement de quitter le marché des smartphones. C’est son PDG, John Chen, qui l’a affirmé à l’occasion d’une interview accordée durant un l’évènement Code/Mobile. BlackBerry étant maintenant bien positionné en tant que société spécialisée dans la sécurité et les services sur mobile (lucratifs et populaires auprès des entreprises), quitter le monde du smartphone n’a plus rien de crucial.

Le PDG de BlackBerry a expliqué que pour éviter une fermeture de sa branche hardware, il est nécessaire que celle-ci soit profitable d’ici la fin de l’année prochaine. John Chen a d’ailleurs expliqué au site américain The Verge que la profitabilité serait atteinte avec la vente de 5 millions de smartphones en un an. À titre indicatif, dans son dernier rapport financier, BlackBerry indique avoir écoulé plus de 800 000 téléphones durant le troisième trimestre de cette année, traditionnellement l’un des plus faibles pour les constructeurs de smartphones.

blackberry-priv-3

Pour tenir cet objectif, BlackBerry compte sur son prochain porte-étendard : le BlackBerry Priv. Un smartphone qui n’est pas encore officiel — mais qui a été montré par John Chen durant son interview, allez comprendre — mais dont on sait déjà tout. C’est un appareil très particulier puisqu’il est installé sous Android Lollipop et qu’il dispose d’un écran coulissant cachant un véritable clavier physique. Un appareil prometteur dont on ne connaît pour l’instant ni le prix, ni la date de sortie, mais qui portera sur ses épaules l’avenir des téléphones BlackBerry.