Ça y est, le BlackBerry Priv enregistre sa première baisse de prix, au Canada, chez l’opérateur SaskTel. Même si l’opération est limitée dans le temps, elle devrait ouvrir la voie à des baisses de prix un peu partout dans le monde.

Blackberry-Priv-630x420

L’opérateur SaskTel propose « pour une durée limitée » une promotion de 150 dollars canadiens (environ 100 euros) sur le BlackBerry Priv pour un engagement de deux ans. Le téléphone est cependant toujours vendu nu 849 dollars canadiens chez l’opérateur, le même tarif que lors de sa sortie. Toutefois, la baisse de prix temporaire de SaskTel pourrait bien durer plus longtemps que prévu avec un tarif nu revu à la baisse dans les prochaines semaines, et ce à travers le monde.

En effet, lors de l’annonce des derniers résultats trimestriels, John Chen, PDG de BlackBerry, a distillé quelques informations intéressantes. La première, c’est la sortie d’un autre smartphone sous Android dans les mois à venir qui sera moins cher que le Priv. L’autre information, c’est qu’une baisse de prix est déjà dans les tuyaux pour le Priv. En revanche, l’homme n’a pas donné de date précise et l’on ne sait donc pas à quel moment cette baisse de prix sera effective, surement après le MWC lorsque l’annonce des futurs smartphones haut de gamme feront perdre un peu de sa superbe au Priv.

Le BlackBerry est un terminal haut de gamme lorsqu’on se penche sur sa fiche technique. En revanche, son prix est un peu trop élevé même si le constructeur tente de se différencier avec des mises à jour qui arrivent très rapidement et un aspect sécuritaire. De notre côté, nous sommes en train de tester le Priv afin de nous faire un avis sur ce smartphone un brin étrange, il faut l’avouer, dans l’univers Android, avec son système de clavier physique coulissant.