On l’attend la semaine prochaine, le CEO de BlackBerry ayant confirmé la présentation à venir d’un ou plusieurs nouveaux smartphones. Le BlackBerry Hamburg (ou Néon ?) s’est offert un passage auprès des autorités américaines, ce qui permet de confirmer l’identité de son fabricant, qui n’est autre que TCL, la maison-mère d’Alcatel.

bb-hamburg

La FCC – Federal Communications Commission – est souvent une excellente source d’informations sur les terminaux dont la sortie est imminente, puisqu’elle s’occupe de les certifier pour le territoire américain. C’est donc auprès de l’organisme que le BlackBerry Hamburg, smartphone de milieu de gamme dont les caractéristiques sont encore floues, s’est montré. On parle du moins d’un écran Full HD de 5,2 pouces, d’un SoC Snapdragon 615 signé Qualcomm et adossé à 3 Go de RAM, mais aussi d’un appareil photo dorsal de 13 mégapixels. Il devrait tourner sous Android (Marshmallow, en toute logique) et, depuis quelques semaines, la rumeur court qu’on le devra à TCL.

Une rumeur que confirme la FCC, puisque l’organisme américain indique que TCL, c’est-à-dire la firme chinoise à la tête de la marque Alcatel (ex-Alcatel OneTouch), est le fabricant du smartphone. Il semblerait d’ailleurs que le Hamburg ait des points communs notables avec le récent Idol 4, notamment au niveau de la capacité de sa batterie, indiquée à 2610 mAh. De là à penser que le Hamburg sera une version modifiée de l’Idol 4, il n’y a donc qu’un petit pas…