BlackBerry présente aujourd’hui, mardi 26 juillet, son nouveau smartphone sous Android : le BlackBerry DTEK50.

CoTRMX8UAAA5fZr.jpg-large

Comme on s’y attendait, BlackBerry vient de rendre officiel son nouveau smartphone, largement teasé sous le surnom de BlackBerry Neon. Mais pour sa commercialisation, il évolue en BlackBerry DTEK50, un nom bien moins sexy commercialement parlant, mais qui fait immédiatement référence à la solution de sécurité DTEK du constructeur.

A lire : Test du BlackBerry Priv

Les rumeurs avaient laissé entrevoir que le terminal pourrait avoir un design très proche de celui d’un Alcatel Idol 4, à cause de sa fabrication par TCL, la maison-mère d’Alcatel, et c’est effectivement le cas. Comme l’Idol 4, le DTEK50 affiche des grilles de haut-parleur incrustées avec sorties avant et arrière, et même un bouton semblable au Boom Key sur la tranche droite. On apprécie néanmoins son look avec une coque noire reprenant des motifs chers à BlackBerry.

original

Le DTEK50 s’équipe autrement d’un écran Full HD de 5,2 pouces, d’un processeur Snapdragon 617 couplé à 3 Go de mémoire vive, d’un stockage interne de 16 Go (extensible via microSD jusqu’à 2 To), d’une caméra dorsale de 13 mégapixels, d’un capteur photo frontal de 8 mégapixels, ou encore d’une batterie de 2610 mAh. Le mobile est évidemment installé sous Android 6.0 Marshmallow, et intègre par exemple les fonctionnalités de sécurité propres à BlackBerry, se voulant « le smartphone le plus sécurisé au monde ».

Le mobile est compatible avec la 4G de catégorie 4, le Wi-Fi 2,4 et 5 GHz, et possède des dimensions de 147 x 72,5 x 7,4 mm pour un poids de 135 grammes. Le mobile est en précommande en France, au tarif de 339 euros.