Pas de smartphone « full display » chez BlackBerry, mais une nouvelle variante du BlackBerry KEYone.

Pour l’IFA, Blackberry n’a pas prévu de grosse annonce. Son dernier produit date du Mobile World Congress, il a signé le retour du clavier physique chez la marque canadienne. Enfin, la célèbre marque est désormais sino-canadienne, BlackBerry est associé au groupe TCL. En gros, le hardware est conçu en Chine, la partie logicielle au Canada.

Il faudra donc compter sur une nouvelle variante du KEYone avec sa robe noire. Le BlackBerry KEYone Black Edition est désormais habillé d’un métal anodisé noir, sobre et classe. Il profite également de davantage de mémoire RAM, 4 Go de RAM contre 3 Go pour la version originale, mais aussi de davantage de stockage interne (64 Go contre 32 Go). La note est également plus salée, 649 euros (contre 599 euros pour le KEYone original).

L’équipe BlackBerry de TCL en a profité pour revenir sur la commercialisation du KEYone. Vendu au départ uniquement sur l’open market (Lick, Fnac et Darty, Boulanger, Rue Du Commerce et CDiscount), le smartphone a finalement convaincu les opérateurs avec SFR (début juillet) et ensuite Orange (à partir du 14 juillet). Une montée en puissance qui a réellement surpris l’équipe :

« On pourrait toujours dire qu’Apple fait mieux, mais c’est un beau démarrage pour BlackBerry qui permet de quadriller le pays de façon excellente en ligne et en boutique, et les ventes sont vraiment bonnes. L’accueil a été excellent. »

Le public français a été particulièrement au rendez-vous, même si TCL ne donne aucun chiffre de vente. La surprise est également venue de Chine. La marque BlackBerry rayonne encore, elle séduit en particulier les professionnels (dont les jeunes actifs, étonnamment) à la recherche d’un produit autonome, productif et sécurisé. D’ailleurs, Blackberry Mobile ne s’en cache pas :

« Nous avons apporté une différentiation avec un produit premium et des cartes différemment reparties. C’est un produit conçu pour durer, avec une excellente autonomie et une partie logicielle très sécurisée. Evidemment, pour un mode sédentaire, vous aurez une expérience ultime de confort chez d’autres marques. »

BlackBerry ne souhaite donc pas faire la course aux caractéristiques, ils souhaitent avant tout séduire un public de professionnels, « ils ne voient pas la différence entre un Snapdragon 625 et un Snapdragon 835, le KEYone est suffisamment puissant et fluide ». Le BlackBerry ne possède pas un bon rapport performances/prix, mais la demande est bien plus importante que les projections de ventes de BlackBerry, le prix du KEYone ne baissera donc pas d’aussitôt.

Comme vous l’avez certainement remarqué, le BlackBerry KEYone Black Edition n’est pas le smartphone avec le meilleur rapport qualité/prix, loin de là, mais il offre des caractéristiques décentes et des fonctions uniques, comme son clavier physique ou encore sa partie logicielle DTEK. S’il vous intéresse, n’hésitez à lire notre test de la version originale et regarder notre vidéo. Il faudra encore attendre quelques semaines avant de le trouver en magasin.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

L’équipe de TCL ne nous a pas directement parlé du prochain smartphone full display, mais ils nous ont confirmé à demi-mot qu’il existait. Quant à BlackBerry Secure, ce n’est pas dans leur giron, c’est le domaine de l’entreprise canadienne.