La Playbook de RIM pourra lancer des applications Android, selon les dires d’un représentant de la marque.

Research In Motion (RIM), le créateur du système Blackberry, va lancer une tablette : la Playbook. Elle utilise un système basé sur QNX. Cela fait plusieurs semaines qu’une rumeur enfle à propos de cette ardoise. En effet, la tablette pourrait directement utiliser des applications Android. L’intérêt est de pouvoir accéder au catalogue de l’Android Market, tout en proposant une expérience différente de celle de Google. Il existe pourtant le BlackBerry App World, mais qui ne propose pas une aussi grande diversité. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 20 000 sur la boutique de RIM, contre 10 fois plus sur la boutique du géant de Mountain View.

La confirmation vient d’un représentant du constructeur lors du MWC 2011. Dans une vidéo (écouter à la 14ème seconde), on entend l’interlocuteur dire :

« Nous allons aussi supporter les applications Android, quand nous sortirons le moteur Dalvik par dessus QNX »

On sent que la personne connaît bien l’écosystème. Si tel était le cas, cela permettrait de fournir aux clients une base importante d’applications, tout en permettant aux développeurs de faire un choix. Soit ils développent pour Android, qui deviendra une plateforme encore plus majeure, soit ils choisissent de développer uniquement pour la plateforme QNX. De ce point de vue là, on voit que RIM se tire une balle dans le pied en faisant un tel geste.

Avec Android 3.0, de plus en plus d’applications vont être dédiées aux tablettes. RIM sera donc spectateur du monde du développement, mais pourra renforcer sa stratégie commerciale. Il est vrai que Motorola, Samsung, LG…. proposent Honeycomb sans aucune surcouche, RIM pourrait donc en tirer un gros avantage. Il reste toutefois un problème lié aux boutons virtuels ou physiques d’Android : comment seront-ils intégrés dans la Playbook ?

Mais il ne devrait pas y avoir que la tablette, car des statistiques montrent que des modèles Blackberry ont utilisé des applications Android. ShopSavvy relève depuis plusieurs semaines, des requêtes émises depuis le Curve (8300 et 8520) ou même depuis un modèle inconnu (8600) :

Pour ceux qui seraient intéressé par la tablette, je l’avais prise en main au Mobile World Congress. Il en ressort qu’elle est très fluide, avec une interface très bien pensée. Seulement, j’estime que l’absence de boutons physiques (ou virtuels) est une grosse lacune.

Source : BGR