C’est fini pour Dell. L’américain a annoncé abandonner officiellement le marché des tablettes Android, « sursaturé » selon lui. L’avenir se trouverait donc dans les tablettes 2-en-1 sous Windows et, qui sait, du côté des Chromebook.

La Dell Venue 8

La Dell Venue 8

Vous vous souvenez des tablettes Android de Dell, les Venue ? Très probablement non, et pour cause, les tablettes du constructeur américain n’étaient disponibles qu’aux États-Unis. Ce n’était d’ailleurs pas pour rien que ces appareils étaient réservés aux Américains, puisqu’ils se vendaient visiblement très mal. L’un des responsables de Dell a en effet officiellement annoncé que la marque arrêtait les frais.

« Le marché des tablettes est sursaturé et l’on assiste à une baisse de la demande des consommateurs, donc nous avons décidé d’arrêter la gamme de tablettes Venue sous Android. Nous constatons que les appareils 2-en-1 sont de plus en plus populaires puisqu’ils permettent d’avoir les possibilités d’un PC associées à la mobilité d’une tablette. Quelque chose que l’on constate particulièrement dans le domaine commercial. Pour les clients qui possèdent une tablette Venue sous Android, Dell continuera à supporter les services et les garanties jusqu’à leur expiration. Mais nous ne ferons plus de mise à jour logicielle de l’OS ».

En d’autres termes, Dell va continuer à assurer le service client pour ses tablettes Android, mais ces dernières ne seront jamais mise à jour vers Android Marshmallow ou Nougat. Pour Dell, il ne fait plus aucun doute que l’avenir des tablettes se trouve du côté des appareils 2-en-1 — essentiellement sous Windows 8 ou Windows 10.

En savoir plus : Prise en main de la Dell Venue 10 5000 : un demi PC-portable

Quant à Android, Dell devrait encore avoir indirectement un pied dedans par l’intermédiaire de ses Chromebook, des ordinateurs portables qui connaissent un véritable succès de l’autre côté de l’Atlantique et qui pourront bientôt tous supporter les applications Android du Play Store.