Fujitsu vient d’annoncer la création de deux nouvelles entreprises indépendantes : l’une consacrée aux smartphones et l’autre consacrée aux ordinateurs et tablettes. Ces deux entreprises appartiendront toutefois toujours à Fujitsu, mais seront indépendantes financièrement.

fujitsu_logo

Décidément, les constructeurs japonais prennent de grandes décisions en ce moment. Alors que Toshiba licencie des milliers de salariés et se sépare de sa branche PC, Fujitsu vient d’annoncer une réorganisation de ses activités. Les branches PC – tablettes et smartphones se séparent de l’activité principale de Toshiba. Le géant japonais crée pour l’occasion deux entreprises : Fujitsu Client Computing Limited pour les PC et tablettes et Fujitsu Connected Technologies Limited pour les smartphones.

Dans les faits, Fujitsu reste propriétaire de ces deux entreprises, mais ces dernières deviennent indépendantes financièrement. Elles devront prouver leur bonne santé financière et auront donc des comptes à rendre auprès de la maison mère. Fujitsu en profite pour annoncer le chiffre d’affaires des deux nouvelles entité : environ 2,3 milliards d’euros pour l’année fiscale 2015 pour la division PC contre environ 1,2 milliard d’euros pour la division smartphones.

Cette nouvelle organisation permettra à Fujitsu de mieux contrôler l’aspect financier de ces deux nouvelles structures, mais aussi aux investisseurs de faire pression pour se séparer de l’une de ces deux divisions en cas de mauvais résulats, maintenant qu’elles sont des entreprises séparées. On espère toutefois que la recherche et développement de Fujitsu dans le domaine des smartphones ne sera pas impactée par ce changement. Pour les innovations de l’année 2015 chez le Japonais, on notera la reconnaissance de l’iris sur un smartphone, une solution de refroidissement innovante ou encore un transfert sans fil avec un débit de plusieurs dizaines de Gbps.