Retour sur le projet avorté, mais prometteur, des deux géants du monde high-tech.

La Nexus 9

Il y a un an, en septembre 2016, la sphère de la tech prenait connaissance d’un projet mystérieux et intéressant porté par Google en partenariat avec Huawei, il s’agissait de produits hybrides qui devaient tourner sous Andromeda, un OS mixant Android et Chrome OS.

La tablette hybride

9to5Google, source très bien informée sur le sujet, lâche de nouvelles informations sur le prototype de tablette Nexus. Cette Huawei Nexus de 7 pouces était semble-t-il d’une qualité très discutable, avec un châssis en plastique vraiment cheap, réunissant en un seul appareil le pire des défauts constatés sur les Nexus 7 et 9. Niveau caractéristiques, l’appareil devait intégrer un processeur assez puissant (Qualcomm ou Nvidia ?), épaulé par 4 Go de RAM, et offrir 128 Go de stockage interne pour l’une des variantes, extensibles par le biais d’une microSD. Des ports USB-C étaient également prévus et le reste des specs n’est pas connu.

Le PC hybride

Un ordinateur Bison était aussi dans les cartons, aux côtés de cette tablette. Bien que ce projet soit mort et enterré, plusieurs pistes portent à croire qu’un PC portable assez spécial sera annoncé d’ici la fin de l’année. Dans le code du navigateur Chromium, beaucoup de lignes font référence à un produit nommé « Eve », un nouveau Chromebook Pixel qui pourrait s’inspirer de cet héritage sous la forme d’un hybride convertible. En attendant, avec Fuchsia, Google n’a pas totalement laissé tomber l’idée d’un OS flexible réunissant tous les appareils connectés.

À lire sur FrAndroid : Andromeda est mort, vive Fuchsia