La semaine dernière, vous n’avez pas pu passer à coté de l’annonce faite par Apple : la mise en vente de l’iPad. Si vous émergez, nous vous proposons de retrouver la keynote ici et de voir l’analyse faite par FrAndroid ici. Et parce que nous sommes gentils, voici une image.

Parmi toutes les « surprises » et déceptions de la tablette, on notera l’absence de Flash, la technologie d’Adobe. Le problème se posait déjà avec l’iPhone qui est privé de Flash par la firme à la Pomme. Depuis, on peut suivre une salve de tirs entre Apple et Adobe pour défendre chacun sa position.

Une autre affaire est peut-être en train de se préciser. En effet, Google annonce aujourd’hui une mise à jour pour le Nexus One ajoutant le multi-point aux applications Google. Jusque là, le géant se défendait de son choix de ne pas implémenter cette technologie (pourtant parfaitement fonctionnelle sur le Nexus One) dans ses propres applications. De plus, certains ont relevé que l’application Google Maps a été mise à jour pour Android, Windows Mobile et Symbian… mais pas pour l’iPhone. Il est facilement de penser que la guerre est lancée entre les deux géants, surtout depuis des rumeurs de mots déplacés de la part de Steve Jobs à propos de Google.

Alors que retirerons nous de ces combats dans les hautes strates de l’univers des smartphones ?

Dans une analyse pessimiste, on pourrait penser que chaque système va se fermer chaque jour un peu plus. En effet, les différents protagonistes, dont la fierté oblige une réponse sans demi-mesure, se ferment aux autres ! Adobe choisit son système favori sur lequel il sera le seul disponible, Google ferme ses applications sur l’iPhone et Apple verrouille un peu plus le marché grâce à ses brevets et ses applications de substitutions. Dans ce cas, l’utilisateur sera perdant !

L’analyse optimiste veut que, dans un premier temps, chaque acteur se positionne. Puis, une solution avec un meilleur résultat sur le public oblige les autres à s’adapter pour accueillir la technologie qui se répand. Ici clairement, l’utilisateur final est le grand gagnant… moyennant patience.

Nous évoquons ici le cas de la technologie Flash de Adobe, mais d’autres sujets peuvent être évoqués :

  • l’utilisation de HTML 5 et le choix des formats multimédias
  • dans l’avenir, le choix de la technologie 4G
  • le paiement par téléphone mobile
  • les technologies RFID
  • les moteurs 3D
  • les langages de programmation
  • etc…

Alors vous, que pensez vous de ces guerres ? Les suivez vous ? Lesquelles vous passionnent ? Comment prenez vous position ? Et surtout, pensez vous y gagner ou y perdre ?

ihttp://technaute.cyberpresse.ca/nouvelles/201002/01/01-945197-steve-jobs-sattaque-a-google.php