… et il a été accepté par l’US Patent et le Trademark Office.

Dans la lutte acharnée entre constructeurs aboutissant à de nombreux procès, posséder des brevets est un atout essentiel. Sachant que Google n’était pas à la base un acteur du monde de la téléphonie, il a racheté Motorola Mobility afin d’obtenir son portefeuille de brevets et ainsi défendre son système Android.

Mais l’innovation reste encore un atout différenciateur et Google ne compte pas se reposer sur ses lauriers sur un marché où la concurrence est rude. Après avoir introduit la reconnaissance faciale pour déverrouiller son téléphone sous Android 4.0 (Ice Cream Sandwich) et ajouté une fonctionnalité demandant de cligner les yeux sous Android 4.1 (Jelly Bean), le concept va aller bien plus loin.

Vous le savez probablement, Google travaille depuis longtemps sur la possibilité d’utiliser plusieurs comptes utilisateur sur le même terminal. Les récents progrès et l’intégration dans CyanogenMod démontrent que son apparition dans une version officielle d’Android est proche. Cette fonctionnalité pourrait aller bien plus loin dans la mesure où la reconnaissance faciale pourrait apporter un plus.

En effet Google vient de déposer un brevet (8,261,090 pour votre gouverne) permettant de donner accès à l’utilisateur identifié seulement les fichiers/applications… dont il a les droits. Plus précisément voici l’extrait du brevet en question :

« Procédé de connexion d’un premier utilisateur à un dispositif informatique, comprenant la réception d’une image d’un premier utilisateur par l’intermédiaire d’une caméra couplée à un dispositif informatique et détermination de l’identité du premier utilisateur sur la base de l’image reçue. Si l’identité déterminée correspond à une identité prédéterminée, alors, sur la base de l’identité du premier utilisateur correspondant à l’identité prédéterminée, le premier utilisateur est connecté au dispositif informatique »

Sachant que le brevet reste volontairement flou et parle de dispositif informatique, on peut très aisément penser qu’il sera adapté à Android.

Source