Samedi dernier nous vous parlions de l’affaire entre Acer et Google. En effet, Google aurait mis la pression sur le fabricant Acer pour bloquer les ventes du premier smartphone Acer sous Aliyun (Alibaba).

Google, tyran ?

Google a réagit aussitôt dans un magazine MarketingLand :

La compatibilité est au cœur du système Android et permet d’assurer une expérience homogène pour les développeurs, les fabricants et les consommateurs. Les versions d’Android non-compatibles, comme Aliyun, fragilisent l’écosystème. Tous les membres de l’Open Handset Alliance se sont mis d’accord pour concevoir une seule et même plateforme Android et à ne pas commercialiser des terminaux Android non-compatibles. En revanche, cela n’empêche aucunement les membres de l’OHA de participer à des écosystèmes concurrents.

Google pointe, entre autres, le piratage d’applications (mais pas seulement) avec cette déclaration. Un point de vue qui n’est pas partagé par tout le monde : En Chine, vous pouvez trouver des appareils Android équipés de Baidu ou encore Yahoo… Ce qui ne doit plaire à Google.