Non ce n’est pas une blague, ni le 1er avril : tout comme l’iPhone 4 en son temps, un LG Nexus 4 a été perdu dans un bar aux Etats-Unis.

Vous le savez, lundi aura lieu la conférence de Google où sera annoncé le nouveau téléphone Nexus, alias le LG Nexus 4. On connaît pratiquement tout sur lui, même les prix ont été dévoilés par l’intermédiaire de Carphone Warehouse. Chez Google et LG, on n’a donc pas vraiment la culture du secret.

A titre de comparaison, ce n’est absolument pas le cas d’Apple (un peu moins maintenant…), rappelez-vous notamment de la célèbre affaire de l’iPhone 4 perdu dans un bar de San José, en Californie. Oublié par un employé de la firme américaine, le site Gizmodo avait pu l’acheter et diffuser de nombreuses informations, provoquant la colère de la firme de Cupertino, qui avait alors exigé une restitution immédiate (l’employé en question avait dû rapidement faire ses cartons).

Et bien, aussi étrange que cela puisse paraître, la même situation s’est passée avec le LG Nexus 4 dans un bar de San Francisco (tout proche de Mountain View la maison mère de Google).

A la fermeture du bar, Jamin Barton se rend rend compte qu’une personne a oublié son téléphone. Il ne s’alarme pas, car il est habitué à en trouver une vingtaine chaque semaine, mais habituellement les gens viennent les récupérer dans les 15 minutes.

Hélas le possesseur du Nexus 4 ne revient pas le chercher, pourtant il ne semblait pas comme les autres smartphones :

Je ne connais pas grand chose dans les téléphones, mais j’en savais suffisamment pour savoir que ce téléphone était différent. Il était verrouillé, n’avait pas de carte SIM pour l’activer et n’avait donc aucun moyen pour identifier et contacter directement le propriétaire.

Mais il y avait un sticker « Not for sale » à l’arrière, tout comme le logo de Google.

Jamin montre alors le téléphone à un habitué du bar qui se rend immédiatement compte qu’il s’agit du prochain Nexus. Dès lors il contacte Google… qui lui annonce qu’on vient chercher ce modèle, mais que la personne qui l’a perdu a été virée. Le reste de l’histoire est tout aussi passionnant et à lire chez Wired.

L’explication derrière cette perte est tout simplement que Google équipe ses employés des nouveaux modèles, afin qu’ils puissent tester les nouvelles versions avant la disponibilité publique. Sauf que comme tout le monde, il arrive d’oublier ses affaires.