Android est en grande forme, cela pourrait être le sous titre parfait de cette nouvelle étude de l’institut IDC qui, comme chaque trimestre, publie ses résultats. Dans les chiffres du trimestre précédent, Android pointait déjà à une très confortable première place avec 68.1% des ventes. Voici maintenant que l’OS mobile de Google aurait encore explosé les compteurs et soit monté à un niveau impressionnant de 75% des smartphones vendus, soit de manière un peu plus pragmatique, 3 appareils sur 4 !

Operating SystemQ3 2012 ShipmentsQ3 2012 Market ShareQ3 2011 ShipmentsQ3 2011 Market ShareYear-over-year Change
Android136.075.0%71.057.5%91.5%
iOS26.914.9%17.113.8%57.3%
BlackBerry OS7.74.3%11.89.5%-34.7%
Symbian4.12.3%18.114.6%-77.3%
Windows Phone 7 / Windows Mobile3.62.0%1.51.2%140.0%
Linux2.81.5%4.13.3%-31.7%
Others0.00.0%0.10.1%-100.0%
Total181.1100%123.7100%46.4%

 

Attention, ces chiffres ne représentent pas les parts de marché du parc installé mais bel et bien les ventes qui ont eu lieu pendant cette période.

Première constatation de ces chiffres, le volume global des ventes est en constante augmentation, l’appétit du public pour les smartphone ne se dément pas. Il s’écoulait 123 millions d’appareils l’an dernier, 152 millions d’appareils au premier trimestre de l’année (source IDC), 154 millions au second trimestre (lire : Android domine le marché des smartphones avec 68% des ventes mondiales au deuxième trimestre), il s’en vends désormais pas moins de 181 millions sur ce trimestre ! Une augmentation de 46.4% d’une année sur l’autre…

Comme je le disais en introduction, Android a donc plus que le vent en poupe, avec 136 millions d’appareils vendus sur trois mois, il est désormais incontestable que l’OS mobile de Google tends à prendre la place de leader incontesté du domaine. Une croissance de plus de 90% d’une année sur l’autre ! Il est évident que le système profite à plein de la croissance du secteur en ayant la possibilité d’offrir des smartphones dans toutes les gammes de prix.

Pour l’iOS d’Apple les choses se passent bien également, même si les ventes sont relativement stables depuis le trimestre dernier (26 millions), la progression d’une année sur l’autre affiche tout de même un confortable 57.3%. Il se positionne en excellent second avec tout de même 14.9% des appareils vendus. Toutefois si l’on compare avec les deux précédents trimestre, la part de l’iPhone ne cesses de baisser, elle était en effet de 23% et 16.9% respectivement. Il sera intéressant de voir les chiffres du dernier trimestre de l’année pour voir si la sortie de l’iPhone 5 produit le coup de boost attendu.

Du côté du canadien RIM, les choses ne vont pas au mieux mais l’entreprise semble réduire la casse tant que possible. Il s’est en effet vendu un peu plus d’appareils qu’au trimestre précédent (7 millions) mais malheureusement d’une année sur l’autre, les choses affichent un tout autre tableau avec 34.7% de baisse, ce qui dans un secteur en pleine croissance est plus qu’un échec. Et les choses ne devraient pas s’améliorer avant le premier trimestre 2013 qui devrait voir la sortie des nouveaux appareils BlackBerry, si l’entreprise tient jusque là…

Symbian, l’ancien OS pour smartphone de Nokia, aujourd’hui totalement abandonné, c’est encore vendu à un surprenant rythme. Plus de 4 millions d’appareils vendus tout de même, qui représentent 2.3% des ventes du trimestre. Le système de permet même encore de devancer son remplaçant annoncé, Windows Phone ! Pour autant, il chute tout de même de 77.3% d’une année sur l’autre.

En parlant de Windows Phone, sa situation est toujours aussi instable. Après une progression notable au second trimestre qui voyait 5.4 millions d’appareils vendu, il semblerait que les annonces de Windows Phone 8 aient calmé les ardeurs du public. Microsoft n’a en effet vendu que 3.6 millions d’appareils ce trimestre, avec une minuscule proportion de 2% des ventes… Il s’agit toutefois d’une augmentation de 140% d’une année sur l’autre, il conviendra là encore d’attendre les chiffres des trois derniers mois de l’année pour voir si l’effet Windows Phone 8 a fonctionné.

Le troisième trimestre a été marqué par un attentisme important de la part d’acteurs majeurs, tant côté Apple que Microsoft ou RIM, les sorties importantes ayant eu lieu au mieux fin septembre, et d’autres sont même prévues l’an prochain. Dans le même temps, les annonces de Google en juin, accompagnées de la sortie de modèles phares tel que le Galaxy S III de Samsung ont plus qu’aidé à dynamiser les ventes d’appareils Android. Pour autant rien n’est joué à priori, et la fin d’année promet d’être très mouvementée !

Sources : IDC (Q3 2012) – IDC (Q2 2012) – IDC (Q1 2012)