Google maintient ses bureaux en Chine mais redirigera désormais google.cn vers google.com.hk – le site Google Hong Kong, plus de censures chez Google ! L’information vient de tomber et est maintenant officielle, elle fait suite à l’affaire de piratage des serveurs Google. En effet, des pirates avaient volé des bouts du code source du moteur de recherche, mais aussi piratés les comptes Gmail de nombreux défenseurs de la liberté en Chine.

Google ne fermera pas ses bureaux, qui comprennent un centre de recherche et de développement, mais aussi une force de vente dédiée à la Chine.

Il s’agit d’un stratagème risqué pour Google, qui tourne le dos à 400 millions d’utilisateurs Internet, soit le plus grand marché au monde. En tenant compte des lois chinoises, Google pourrait tout simplement être censuré comme Twitter, Facebook ou encore YouTube.

Contrairement aux pays occidentaux, Google ne possède que 33% de part de marché en Chine, contre 66% pour Baidu.com. A court terme, cette opération n’aura qu’un risque financier limité pour Google. A long terme, les objectifs de Google de s’imposer comme moteur de recherche digne d’une superpuissance mondiale sont peu envisageables.

Peu de répercussions sur Android, qui est très utilisé par les constructeurs chinois et continuera de l’être malgré tout.

Source : AFP