Publiées il y a peu, voici les dernières statistiques de la répartition des versions Android relevées par Google grâce à l’ensemble des utilisateurs Android qui se sont connectés à la plateforme en ligne du Google Play durant les deux dernières semaines du mois qui se termine (à savoir janvier 2013).

chart-répartition-des-versions-janvier-january-2013-android-google-01

Les données sont basées sur le nombre de terminaux Android qui ont accédé au Google Play sur une période de 14 jours, se terminant à la date de collecte des données ci-jointe : jusqu’au 04/02/13.

De bonnes nouvelles en perspective qui s’annoncent pour les développeurs, Gingerbread commence enfin à refluer sérieusement avec une baisse de 2 points par rapport au mois précédent et 5 points par rapport à novembre. Les versions antérieures telles que Cupcake (1.5), Donut (1.6) ou encore FroYo (2.0/2.1) continuent quant à elle à résister en étant encore présent sur 10.5% des smartphones sur la période.

En outre, on peut souligner l’avancée significative des versions d’Android 4.x dans la répartition avec notamment Jelly Bean (4.1/4.2) qui grappille 3.4 points supplémentaires en un mois. En ce début février 2013, Android Ice Cream Sandwich (4.0) et Jelly Bean (4.1/4.2) réussissent donc à faire presque jeu égale avec Gingerbread et ses 42.6%.

En détails, voici les résultats sur les statistiques entre janvier 2013 et décembre 2012 :

  • Android Eclair et versions antérieures sont passées de 2.6 à 2.4% de possession
  • Android FroYo (2.2) est passée de 9 à 8.1% de possession
  • Android Gingerbread (2.3) est tombée de 47.6 à 45.6% de possession
  • Android Honeycomb (3.x) est passée de 1.5 à 1.3% de possession
  • Android Ice Cream Sandwich (4.0.x) est stable passant de 29.1 à 29% de possession
  • Android Jelly Bean (4.1/4.2) est passée de 10.2 à 13.6% de possession

En guise de conclusion, on peut donc observer que les dernières versions d’Android se généralisent de plus en plus dans le monde et sont en passe de devenir majoritaire. Cela est du bien évidemment aux achats de smartphones récents mais également aux mises à jours des appareils vers Ice Cream Sandwich et supérieurs qui se généralisent.

Puisqu’on attend une nouvelle version majeure d’Android à l’occasion du Google I/O au mois de mai prochain, cette domination des versions 4.X ne sera que de courte durée puisqu’il faudra à nouveau mettre à jour le parc de smartphones au plus grand désespoir des constructeurs et des opérateurs. Un éternel recommencement quoi.

Pour toutes informations complémentaires, une seule adresse : developers.android.com