L’institut comScore nous livre régulièrement l’évolution du parc installé de smartphones aux états unis, ce nouveau mois n’échappe pas à la règle avec la publication des chiffres de la période cruciale de décembre 2012. A mon habitude, je vais étudier les évolutions non pas sur les 3 mois donnés directement dans l’étude, mais comparativement au mois précédent (lire : Parts de marché smartphone aux USA, les chiffres de comScore de novembre).

android-USA

comScore - USA - decembre 2012

Le classement est, sans surprise, inchangé, pourtant des choses intéressantes sont à relever. Ainsi, si la part de marché d’Android reste élevée, elle a très légèrement baissée en décembre de -0,3 points à 53,4%. Le coupable tout trouvé est bien évidement à chercher du côté de Cupertino. Les ventes d’iPhone aux USA sont au beau fixe et une autre étude nous a déjà montré qu’elles avaient même dépassé les ventes d’appareils sous Android (lire : Parts de marché smartphone : Malgré l’iPhone, Android résiste bien !). C’est donc sans surprise que le système d’Apple voit sa part progresser de 1,3 points en décembre avec 36,3% du parc installé.

Il faut toutefois nuancer le succès indéniable de l’iPhone, si le dernier modèle se vends effectivement très bien, les résultats dévoilés par les différents opérateurs téléphonique tels que Verizon a montré que ce modèle ne représentait que la moitié des ventes ! L’autre moitié se faisant sur les anciens modèles proposés à prix cassés, ainsi l’iPhone 4 se trouve gratuitement avec un abonnement (source : CNN).

Le BlackBerry voit encore sa part fondre de -0,9 points à 6,4%, il sera intéressant de voir si l’arrivée des nouveaux modèles équipés du système BB10 changera la donne. Les premiers chiffres de ventes en Angleterre sont relativement rassurants, même si aucun chiffre de volume n’a été communiqué. L’accès au territoire américain sera cependant plus complexe, le Z10 ne devant être sorti qu’à la mi-mars au plus tôt, quant au modèle équipé du clavier physique il faudra carrément attendre mai prochain ! (source : PCInpact).

Du côté de Microsoft, si on affiche une bonne humeur de façade, il semblerait que les choses ne se passe pas aussi bien que prévues, la part de marché a encore baissé de -0,1 point depuis novembre à 2,9%.

Une image ayant bien souvent plus de sens que des mots, voici donc ce que donne le graphique de l’évolution sur l’année 2012 :

comScore - USA - evolution - decembre 2012

source comScore