Cette information est un canular du 1er avril !

A l’image de ce que Google a fait, en partenariat avec Intel, en finançant une partie du réseau Wimax de Clearwire (opéré par une joint venture entre Google, Intel et Clearwire), le géant pourrait mettre la main à la pâte pour aider le développement de Free, le trublion de l’internet en France.

En effet, des négociations seraient en cours entre le géant américain et l’opérateur français. Ces négociations porteraient notamment sur deux aspects.
D’une part, Google consentirait à financer une partie du déploiement de la fibre optique en France (rappelons que Google achète à tout va de la fibre noire – fibre optique non exploitée) et que pour peu qu’il reste propriétaire du cœur du réseau, la firme de Mountain View y trouve son avantage.


Réseau de fibre de Free et de Google après mise en commun

En contrepartie, Free rétrocéderait à Google la quasi-totalité du middleware de la Freebox (à l’heure qu’il est, il nous est difficile de savoir si cela concerne le routeur ou la set-top-box ou bien les deux) qui serait enrichie par un framework très proche d’Android. Il semblerait que Windriver soit à l’origine de cet espèce d’Android TV.

Voilà une initiative qui n’est pas sans rappeler l’initiative de Google aux USA et le projet de Google TV.

Espérons que le projet ne tombe pas à l’eau.