Après un retrait et un retour de AdBlock Plus il y a quelques semaines sur le Play Store, il semblerait bien que Google ait, cette fois, définitivement éradiqué les applications antipubs (AdBlock Plus, AdAway et même AdFree) de son marché d’applications en ligne.

Pour revenir sur l’affaire AdBlock Plus (1 et 2), Google l’avait supprimé en soulevant le fait que l’application présentait une faille de sécurité majeure. De ce fait, les développeurs s’étaient attelés au problème dans le but de corriger cette faille récurrente et ainsi pouvoir reproposer leur application sur le Play Store.

anti-pub ad block

Mais voilà, aujourd’hui, Google lance son ménage de printemps en commençant par la suppression des outils antipubs du Play Store. La raison :

4.4 Prohibited Actions. You agree that you will not engage in any activity with the Market, including the development or distribution of Products, that interferes with, disrupts, damages, or accesses in an unauthorized manner the devices, servers, networks, or other properties or services of any third party including, but not limited to, Android users, Google or any mobile network operator. You may not use customer information obtained from the Market to sell or distribute Products outside of the Market.

Pour ne citer qu’une ligne qui met en désaccord les outils antipubs avec Google :

« …Vous vous engagez à ne livrer aucune activité sur le marché d’applications, incluant le développement ou la distribution de produits, qui peuvent provoquer des dommages et intérêts ou qui accèdent de manière non autorisée à des dispositifs, des serveurs, des réseaux ou d’autres biens ou services d’un tiers… »

Je pense que ça résume bien le pourquoi du comment quant à la suppression de ces applications. Et si ça se trouve, Google ne s’arrêtera pas là dans la suppression d’applications.

Quoi qu’il en soit, les solutions antipubs restent accessibles en dehors du Google Play :

Seulement, c’est à vos risques et périls que vous les installez.

via lifehacker