Samsung aurait récupéré 95 % de la totalité des profits générés par la vente de smartphones sous Android. Le chiffre est faramineux. Il ne s’agit pas moins de 5 milliards de dollars pour le premier trimestre de cette année.

analytics

Le cabinet Strategy Analytics, auteur de cette étude, estime qu’Android a réalisé 43 % des ventes mondiales de smartphones au cours des trois premiers mois de 2013. Dans son ensemble, le marché représente un total de 12,5 milliards de dollars dont 5,3 milliards sont générés par Android. Ainsi, Samsung aurait empoché la quasi totalité des revenus avec 5,1 milliards de dollars, indique le cabinet d’analyse. Le coréen, qui avait revendiqué un profit opérationnel de 7,9 milliards de dollars pour le premier trimestre, tire visiblement le plus clair de ses profits de la vente des terminaux Android.

Les chiffres avancés par Strategy Analytics rappellent aussi que Samsung n’a pas vraiment de souci à se faire quant à la concurrence. LG, second du classement, ne récolterait que 100 millions de la vente de smartphones Android. Le reste (Sony, HTC, Acer, ZTE) se partage les miettes, loin derrière avec les 100 millions restants.

Les analystes du cabinet enfoncent encore plus le clou en affirmant que Samsung gagnerait plus d’argent grâce à Android, que Google lui-même. Une information qui arrive au même moment que l’annonce d’une Google Edition du Samsung Galaxy S4, équipé d’un Android sans sourcouche. Un produit qui devrait booster davantage les profits du géant coréen.