Après son rachat par Google, le guide gastronomique Zagat est de nouveau disponible sur smartphone Android et iOS, dans 8 villes des Etats-Unis ainsi qu’à Londres. 

Zagat

Zagat fait son retour sur les smartphones. La célèbre application qui liste les avis des mobinautes sur les restaurants est désormais consultables sur les terminaux marchant sous Android et iOS. Pour l’instant, le retour de Zagat concerne 8 villes américaines et Londres. Le retour de cette application est une bonne nouvelle puisque la société Zagat, créée en 1979, était parvenue à se hisser au rang de véritable référence aux Etats-Unis en matière de e-tourisme et de guide gastronomique.

Pour ce guide Michelin d’Outre-Atlantique, la notoriété et le chiffre d’affaires ont très vite atteint des sommets. Non seulement Zagat s’est décliné sur différents formats avec le papier, Internet et l’application mobile, mais aussi sur les lieux à juger, avec les restaurants mais aussi les bars, les clubs, les zoos, les cinémas, etc. Le logiciel permet également à l’utilisateur de consulter les cartes de certains restaurants mais aussi de réserver en ligne.

Le géant Google avait alors racheté cette institution en septembre 2011 après s’être vu refuser l’acquisition de son concurrent Yelp quelques années plus tôt. Depuis cette opération, le moteur de recherche avait choisi de changer le modèle économique de Zagat avec des consultations en ligne désormais gratuites. « Ils ont une autre manière de gagner de l’argent, en valorisant leur audience » déclarait le co-créateur du guide Tim Zagat au Nouvel économiste au début de l’année, avant de préciser que son « rôle (et celui de sa femme) dans la fabrication et l’édition des guides » était resté le même.

L’année dernière, Google + avait intégré les données de Zagat avec un service « local » qui permet d’avoir accès aux avis sur les différents établissements . Un service de recommandation a aussi été mis en place afin de voir les avis de ses contacts sur les restaurants ou bars qu’ils ont eu l’occasion de découvrir.