Une des fonctionnalités du service de paiement Google Wallet vient d’être supprimée aux Etats-Unis. La technologie NFC utilisée pour le paiement par carte cadeau ou points de cartes fidélité va être supprimée à partir du 21 août prochain.

google-wallet

Google Wallet supprime le paiement par carte cadeau. C’est ce que l’équipe du service vient d’annoncer à ses clients américains dans un email. A compter du 21 août, les utilisateurs ne pourront, a priori, plus payer via Google Wallet par carte cadeau ou carte fidélité. Il ont en tout cas été invités à dépenser leur solde avant cette date.

Le 21 août 2013, nous mettons fin au remboursement actuel de cartes cadeau et de cartes de fidélité. S’il vous reste un solde et que vous souhaitez le dépenser en utilisant la fonction « tap and pay », vous devez le faire avant le 21 août. Si vous vous avez toujours des cartes cadeau physiques, elles continueront à fonctionner après le 21 août. Merci de noter que cela n’affectera pas le paiement NFC par carte de crédit ou de débit, et que vous pourrez toujours utiliser votre téléphone pour faire vos achats. Nous sommes en train de travailler avec des commerçants sur d’autres options pour le remboursement des cartes cadeau et des cartes fidélité au sein de Google Wallet, et nous sommes impatients de les partager avec vous.

Google Wallet et le NFC

Alors qu’en France, le système ne sert qu’à acheter des applications sans avoir à rentrer ses coordonnées bancaires à chaque fois, aux Etats-Unis, il s’étend à bien d’autres fonctionnalités. C’est précisément ce que permet la technologie NFC, qui donne la possibilité de payer ses achats dans une boutique physique via son « portefeuille mobile ». L’application de Google permet donc à l’utilisateur d’intégrer ses moyens de paiement dans son smartphone.

En 2011, Le moteur de recherche s’était lancé à la conquête de ce marché de paiement mobile. A l’époque, PayPal, leader du marché, avait attaqué la firme de Mountain View pour violation de secrets industriels en embauchant quelques uns de ses anciens cadres.