Google poursuit ses fréquentes emplettes sans discontinuer. Nouvelle acquisition à porter à son crédit, celle d’une startup israélienne spécialisée dans l’authentification sonore, SlickLogin. Un nouveau pas dans le déverrouillage sécurisé ?

SlickLogin

La sécurité de l’authentification sur les terminaux mobiles fait partie des derniers enjeux en date chez les différents constructeurs de smartphones, qui développent leurs propres solutions logicielles. Après le déverrouillage par reconnaissance faciale introduit par Google il y a plus de deux ans, certains, à l’instar de HTC, se sont lancés dans la lecture d’empreintes digitales (sur le One Max) ; le constructeur pourrait être suivi par Samsung, avec son Galaxy S5. La reconnaissance vocale fait quant à elle partie de l’arsenal de Google, qui l’utilise dans le cadre de son système d’assistance personnelle, la Recherche Google, mais pas dans celui de la sécurité des appareils.

Avec l’achat de SlickLogin, la donne pourrait changer rapidement. Google vient en effet d’acquérir la startup israélienne à l’origine d’un système d’authentification sonore sur Internet, lequel se base sur la reconnaissance d’ultrasons : le site web émet des ondes sonores recueillies par une application sur smartphone, qui renvoie ensuite un signal vers son serveur afin de confirmer son identité. Pas vraiment simple, mais la technologie est assortie d’un brevet digne de l’intérêt de Google.

Dans une déclaration postée sur son site, l’équipe de SlickLogin considère Google comme « une compagnie qui partage nos valeurs selon lesquelles s’identifier devrait être facile plutôt que frustrant, et que l’authentification devrait être efficace plutôt qu’être un obstacle« . On ignore le montant de la somme déboursée par Mountain View pour acquérir la startup, et même la manière dont le géant procèdera pour intégrer sa technologie aux mobiles de demain. Reste que les ultrasons pourraient être la solution envisagée par Google pour assurer la sécurité des utilisateurs pendant la navigation sur Internet.