Project Tango, une technologies actuellement développée par Google pour permettre aux objets connectés de se repérer dans l’espace, va bientôt être utilisé par la NASA sur la station spatiale ISS. Project Tango devrait permettre à terme à des robots de réaliser des opérations de surveillance et de maintenance en totale autonomie.

Nasa

Annoncé il y a tout juste un mois par Google, Project Tango consiste pour le moment à bourrer des smartphones de capteurs de façon à ce que ceux-ci puissent se repérer dans l’espace. Cette technologie intéresse beaucoup la NASA, qui va bientôt envoyer deux smartphones issus de ce programme sur la Station Spatiale Internationale. Ces deux téléphones vont alors être attachés à des « Sphères », des petits robots en forme de polyèdres à 18 faces gros comme un ballon de foot. Une fois en apesanteur, les Sphères pourront se mouvoir en trois dimensions grâce à de multiples petits propulseurs éjectant du dioxyde de carbone et se balader librement aussi bien dans les coursives de la station qu’à l’extérieur de la station spatiale.

En fait, la NASA veut d’abord savoir comment vont se comporter ces robots associés aux smartphones une fois dans l’espace. Le programme n’en est qu’à l’état d’expérimentation mais, à terme, la NASA espère rendre ces Sphères autonomes, de façon à ce que celles-ci puissent se mouvoir sans avoir besoin de la surveillance d’un humain. Elles seront alors idéales pour les petites opérations de maintenance et de surveillance quotidiennes. Les téléphones envoyés dans l’espace et que la NASA va attacher aux trois Sphères déjà présentes sur l’ISS ne sont naturellement pas des smartphones lambda. Les batteries lithium-ion ont en effet été remplacée par six piles AA et les écrans en verre ont été également renforcés pour éviter qu’ils n’éclatent (ce qui peut être fâcheux en apesanteur).

À plus long terme, et si les expérimentations s’avèrent concluantes, la NASA compte sur ces robots pour pouvoir explorer des astéroïdes. Ils permettraient en effet de les survoler sans danger, voire de se poser dessus et de prélever des échantillons. Il est bien loin le temps où on pensait qu’il fallait obligatoirement un Bruce Willis pour désamorcer des astéroïdes qui menacent la Terre…

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid